Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Sébastien Sihr (Snuipp-FSU) déplore "une nouvelle priorité par semaine jamais suivie d’effet dans les écoles"

"Je regrette le petit jeu de communication de la ministre qui décrète dans les médias une nouvelle priorité par semaine et qui ne sera ensuite jamais suivie d’effet dans les écoles", indique à AEF, Sébastien Sihr, le 17 février 2015. "Il serait temps de se donner des vraies priorités et de s’y tenir !", estime le secrétaire général du Snuipp-FSU qui se dit "très dubitatif" sur la mise en place d'une évaluation en début de CE2. Il estime nécessaire "d'avancer" sur la question du temps de service des professeurs des écoles. "Le métier s'est  complexifié" et "la réorganisation des 108 heures a été parasitée par la réforme des rythmes", relève-t-il. Sébastien Sihr souhaite également que les dossiers sur l’inspection des enseignants, les réorientations professionnelles ou la mobilité soient "ouverts" par la DGRH. 

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Questions matérielles et statutaires fragilisent l’ambition pédagogique du conseil école-collège (Igen-IGAENR)

"C’est en donnant rapidement du contenu aux réunions des conseils école-collège que les chefs d’établissement et les IEN mobiliseront les enseignants et les encourageront à s’y investir en dehors du temps de classe", affirme un rapport des inspections générales intitulé "La mise en place des conseils école-collège" (1) daté de mai 2014 et publié fin juillet. "Globalement satisfaisante", la mise en œuvre de ce dispositif a été "laissée aux Dasen", les recteurs étant "dans l’impulsion". Restent pourtant en suspens des questions matérielles touchant aux temps de service des enseignants, aux frais de déplacement et aux échanges de services. "Si des réponses ne sont pas rapidement données, le conseil école-collège s’inscrira dans la suite des mesures réitérées régulièrement pour construire la continuité pédagogique de l’école au collège, sans parvenir à franchir une étape décisive."

Lire la suiteLire la suite