Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Allocation de moyens : comment procède l’académie de Toulouse ? (1/2)

"C’est toujours le même problème avec l’académie de Toulouse : qu’on l’applique à la démographie ou au critère social, cette académie n’est pas caractérisée par une moyenne", explique Hélène Bernard, rectrice de Toulouse à AEF, le 2 février 2015, à l’occasion d’un entretien sur les modalités de répartition de sa dotation (lire sur AEF). Le nouveau mode de calcul du ministère de l’Éducation nationale n’a pas d’impact sur le P/E (nombre de postes pour 100 élèves) de l’académie de Toulouse. Il reste identique malgré le changement des critères d’allocations des moyens. Comment alors trouver la répartition la plus équitable possible des moyens d’enseignement dans une académie très contrastée comme celle de Toulouse ? En croisant plusieurs éléments statistiques, répond le rectorat. AEF présente une comparaison des deux outils qui montre des écarts importants.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dotations : comment procède l’Enseignement catholique pour répartir les moyens d’enseignement

1 002 emplois sont attribués à l’Enseignement catholique à la rentrée 2015. Comment se décide la répartition académique de ces emplois ? À l’occasion de la diffusion aux instances académiques du schéma d’emploi 2015 le 23 janvier (lire sur AEF), AEF détaille la méthode de calcul utilisée pour définir le nombre de postes attribués ou retirés dans une académie. Alors que le ministère de l’Éducation nationale revoit actuellement son mode d’allocation des moyens, le Sgec pour sa part retient au total 49 critères pour répartir les postes. Il travaille en outre à l’élaboration d’un indice de mixité sociale dans les établissements qui devrait modifier les modes de calcul de la dotation académique pour la rentrée 2016. "Nous ne nous contenterons pas que de critères sociaux car il y a des difficultés scolaires qui n’ont pas d’origine sociale", indique Yann Diraison, délégué général du Sgec.

Lire la suiteLire la suite
Rentrée 2015 : les dotations de postes en académie au regard des prévisions d’effectifs

Dans le second degré, les académies qui perdront des effectifs d’élèves entre 2014 et 2015 sont La Martinique (-718), Strasbourg (-309), Nancy-Metz (-292) et Reims (-211), selon les chiffres communiqués par le MENESR, mercredi 17 décembre 2014. À l’exception de Strasbourg qui obtient 20 postes d’enseignants supplémentaires, ces académies perdent toutes des postes. Dans le premier degré, les académies qui gagnent beaucoup d’élèves, Versailles (+5 805), Créteil (+4 781) et Lyon (+3 437) obtiennent les dotations les plus importantes. À noter que Lille qui perd 359 élèves obtient 101 postes avec le nouveau mode d’allocation des moyens. AEF propose deux cartes présentant les dotations en postes pour la rentrée 2015, au regard des effectifs attendus dans le premier degré et le second degré.

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Rentrée 2014 : comment les acteurs de l’académie de Toulouse gèrent la poussée démographique
Lire la suite
L'académie de Toulouse cherche à équilibrer ses moyens entre une agglomération en croissance et des territoires ruraux

"Comment construire un réseau d’écoles qui soit cohérent, efficace et pérenne si la question de la carte scolaire vient perturber le débat année après année ?", s’interroge auprès d’AEF René-Pierre Halter, Dasen du Gers, le 16 avril 2014. Après les suppressions de postes dans l’Éducation nationale, les annonces de François Hollande sur la priorité donnée à l’école et la création de 60 000 postes d’ici 2017 ont suscité les attentes des élus locaux, notamment dans les départements ruraux. Dans une lettre de cadrage adressée aux Dasen, Hélène Bernard, rectrice de Toulouse, leur demande d’entamer une réflexion avec les élus afin d’établir des conventions pluriannuelles. Les élus connaîtraient ainsi les moyens alloués par l’Éducation nationale sur plusieurs années. En échange, ils s’engageraient à faire évoluer le réseau des écoles. Le Gers et l’Ariège expérimentent ce dialogue.

Lire la suiteLire la suite