Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

PJPP : mis en examen, Bernard Petit est "suspendu" de ses fonctions de directeur. Christian Sainte devrait lui succéder

Le directeur régional de la police judiciaire de Paris, Bernard Petit, est, au terme de sa garde à vue, "mis en examen des chefs de violation du secret de l’instruction et révélation d’informations sur une instruction dans le but d’entraver le déroulement des investigations ou la manifestation de la vérité", annonce le procureur de Paris dans un communiqué, jeudi 5 février 2015 en fin de soirée. Dans la foulée, Bernard Cazeneuve annonce qu’il est "immédiatement suspendu". Le ministre de l’Intérieur "proposera au président de la République la nomination de Christian Sainte", actuel directeur du service régional de la police judiciaire de Marseille, pour lui succéder. Le parquet de Paris annonce également une autre mise en examen dans cette affaire et la poursuite de la procédure judiciaire à l’encontre de deux autres mis en cause.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Placement en garde à vue du directeur de la PJPP : "Je serai d’une fermeté absolue" (Bernard Cazeneuve)

"Il y a, pour des raisons qui tiennent à des suspicions de fuites dans le cadre d’une enquête judiciaire, une saisine de l’IGPN par les autorités judiciaires. Des policiers et anciens policiers sont en garde à vue dans le cadre de cette enquête", annonce Bernard Cazeneuve à l’issue du conseil des ministres, mercredi 4 février 2015. Selon plusieurs médias, dont notamment Europe 1, le directeur de la police judiciaire de Paris, Bernard Petit (lire sur AEF), son chef de cabinet, un policier ainsi que le président de l’Anas, Joaquin Masanet (lire sur AEF), ont été placés en garde à vue en fin de matinée pour violation du secret de l’instruction. "Si au terme de ces gardes à vue, il devait être confirmé que des manquements graves ont été commis par des policiers ou d’anciens policiers, je serai d’une fermeté absolue", commente le ministre de l’Intérieur.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
"La police nationale fait le ménage dans sa propre institution" (Jean-Marc Falcone sur France info)
Lire la suite
Le préfet de police de Paris saisit l’IGPN suite à la "disparition de 51 kg de scellés de cocaïne"

Le Préfet de police de Paris a saisi l’IGPN "d’une enquête administrative" suite à la disparition "de 51 kg de scellés de cocaïne à la brigade des stupéfiants de la DRPJ", indique la préfecture dans un communiqué, jeudi 31 juillet 2014. Cette enquête "portera sur le respect des règles applicables en matière de gestion des scellés dans les locaux de cette brigade et d’une manière générale sur le site du '36 quai des Orfèvres'", précise la PP. Elle ajoute que le parquet de Paris a, en parallèle, ouvert une enquête judiciaire.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Bernard Petit détaille les priorités de la direction de la police judiciaire de Paris pour 2014 dans un entretien à AEF
Lire la suite