Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Démocratie participative : Alain Richard et Laurence Monnoyer-Smith à la tête d'une commission spécialisée du CNTE

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, annonce la constitution d’une commission spécialisée du CNTE (conseil national de la transition écologique) chargée de préparer des propositions sur la démocratisation du dialogue environnemental, qui sont attendues d’ici la fin mai 2015, en marge de la présentation de la feuille de route 2015 issue des débats de la conférence environnementale, mercredi 4 février. Cette commission sera présidée par le sénateur Alain Richard (PS, Val-d’Oise) déjà à la tête d’un commission spécialisée du CNTE sur la modernisation du droit de l’environnement. Laurence Monnoyer-Smith, actuellement vice-présidente de la CNDP, assurera la vice-présidence de cette commission. L’universitaire Gérard Monédiaire (1), à la tête d’un sous-groupe de travail du CNTE sur la participation du public, "apportera son expertise".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Projet de loi Macron : "Jamais le gouvernement n’aurait osé réformer le droit pénal par ordonnance" (Sabine Buis)

Sabine Buis, députée socialiste de l’Ardèche, revient pour AEF Développement durable, mercredi 28 janvier 2015, sur l’article 28 du projet de loi Macron relatif à la simplification du droit de l’environnement et de l’urbanisme, qu’elle juge "contraire" aux annonces de François Hollande sur le chantier de la démocratie participative. L’article, qui devrait être examiné en séance publique à l’Assemblée nationale en début de semaine prochaine, prévoit notamment une réforme par ordonnance des procédures de participation du public, dont l’enquête publique. Sabine Buis explique pourquoi elle a déposé quatre amendements, qui visent à "cadrer" les ordonnances que prévoit le gouvernement, et plaide pour remettre à l’ordre du jour la réforme du code minier.

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi Macron : les députés adoptent en commission l’article 28 sur le droit de l’environnement

La commission spéciale qui examine le projet de loi Macron a approuvé l’article 28 relatif au droit de l’environnement, vendredi 16 janvier 2015, après l’adoption de plusieurs amendements et l’assurance d’Emmanuel Macron que les parlementaires et les membres du CNTE (Conseil national de la transition écologique) seraient associés à la rédaction des ordonnances prévues par l’article. La Fondation Nicolas Hulot réitère son appel à supprimer cet article et à "réserver ces dispositions pour une loi dédiée à la démocratie participative, qui pourrait arriver au Parlement à l’issue du travail mené par Ségolène Royal avec le CNTE".

Lire la suiteLire la suite

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Ségolène Royal envisage un projet de loi sur la modernisation du droit de l'environnement à l'automne
Lire la suite
Le Conseil national de la transition écologique fera un point ce mardi sur le droit de l'environnement

Ségolène Royal va créer une commission spécialisée au sein du CNTE (Conseil national de la transition écologique) permettant d’associer ses membres au "chantier de la démocratie participative" annoncé par François Hollande à l’ouverture de la conférence environnementale, le 27 novembre dernier. C’est ce que la ministre de l’Écologie leur annonce dans une lettre datée du 30 décembre 2014. Le sujet ainsi que les sept groupes de travail lancé en septembre dernier sur la modernisation du droit de l’environnement sont à l’ordre du jour du CNTE qui aura lieu mardi 6 janvier au matin. Soit deux jours après une lettre ouverte de Cécile Duflot publiée par le JDD (p. 3), dans laquelle la députée écologiste dénonce le projet de loi Macron qui "démantèl [e]" le droit de l’environnement "sur l’autel de l’activité".

Lire la suiteLire la suite