Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°494789

Le projet de loi Macron est "un ensemble de mesures d’ordre plus sociétal qu’économique" (Mathieu Plane, OFCE)

Les mesures du projet de loi "pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques", porté par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et actuellement en examen à l’Assemblée nationale, sont "des mesures microéconomiques sur lesquelles il peut être intéressant d’avancer, mais qui resteront d’un second ordre du point de vue économique", estime Mathieu Plane, économiste, directeur adjoint du département analyse et prévision à l’OFCE. Interrogé par l’AEF, il estime que ces mesures sont ainsi "plus d’ordre sociétal qu’économique". Il s’interroge également sur leur évaluation, notamment concernant le travail du dimanche. "Il faut avoir en tête le schéma global qui permet de définir quels seront les gagnants et les perdants de la réforme pour en évaluer les effets", selon lui.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Le projet de loi Macron envoie un signal positif mais ne fait qu'effleurer les sujets" (N. Bouzou, économiste, Asterès)
Lire la suite
Travail dominical et en soirée : l’Afec propose d’assortir les compensations salariales d’exonérations de cotisations

L’Afec (association française d’études de la concurrence) propose "d’assortir tous les compléments de rémunération octroyés le dimanche et le soir d’un mécanisme d’exonération/modulation de charges afin de ne pas entraver le dynamisme économique des entreprises créatrices de richesse et d’emploi". Dans ses "observations" sur le projet de loi Macron pour la croissance et l’activité datées du 7 janvier 2015, l’Afec suggère également de "laisser au commerçant et non confier au maire le soin de décider quels dimanches exceptionnels il souhaite ouvrir, car ce chef d’entreprise est le plus à même de juger de l’opportunité ou non d’ouvrir le dimanche".

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
La loi "croissance et activité" porte des réformes dont on a beaucoup parlé mais qui n’ont jamais été faites (E. Macron)
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Nous avons de manière non ambiguë des effets extrêmement positifs du travail dominical sur l’emploi" (France Stratégie)
Lire la suite
Projet de loi Macron : les amendements portant sur l’épargne salariale (commission spéciale de l’Assemblée nationale)

La commission spéciale de l'Assemblée nationale chargée d’examiner le projet de loi pour la croissance et l’activité a achevé ses travaux dans la nuit du dimanche 18 janvier au lundi 19 janvier 2015 après 82 heures de débats et l’examen de 1 743 amendements. Au total, 496 amendements ont été adoptés, dont une quinzaine concernant l’épargne salariale. Le texte comporte, comme prévu, une réforme de l’épargne salariale sur la base des travaux du Copiesas, remis le 26 novembre 2014. Dans un communiqué, le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, qui porte la loi, se réjouit de la "simplification de l’épargne salariale, pour la développer en particulier dans les PME et permettre sa mobilisation au service du financement de l’économie. Ainsi, le forfait social sera abaissé pour les 1ers accords dans les PME et pour les sommes versées sur des produits d’épargne dédiés au financement des PME".

Lire la suiteLire la suite