Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Candidature à l’idex : comment l’université de Lille compte devenir l’une des "50 meilleures universités européennes"

"Notre projet d’idex doit propulser l’université de Lille parmi les 50 meilleures universités européennes", souhaite Xavier Vandendriessche, président de Lille-II, lors d’un entretien accordé le 26 janvier 2015 à AEF. "Notre ambition est de répondre à la complexité des défis sociétaux, en nous appuyant sur nos domaines d’excellence", ajoute-t-il. Le dossier de candidature est construit sur la base d’une dotation en capital de 594 M€ et autour de 4 axes stratégiques : la construction d’une université unique à Lille, par la fusion de Lille-I, II et III ; l’inscription des chercheurs dans des réseaux européens ; un engagement dans l’innovation pédagogique ; la valorisation des talents pour faire émerger les "leaders de demain". Chaires idex, cellule Europe, open masters, guichet unique pour les entreprises : Xavier Vandendriessche détaille les outils destinés à faire vivre l’idex lilloise.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet d’université de Lille : huit grandes écoles renforcent leur partenariat avec Lille-I, Lille-II et Lille-III

Huit grandes écoles publiques de la métropole lilloise s'engagent dans une "collaboration renforcée" avec Lille-I, Lille-II et Lille-III, universités qui préparent leur fusion pour 2018 (lire sur AEF). Une convention de partenariat sera prochainement soumise à leurs conseils respectifs. Ces établissements conviennent de partager le label "Université de Lille", en l’utilisant notamment dans leurs publications scientifiques et pour la délivrance du doctorat. Ils s’accordent aussi sur un pilotage unifié des laboratoires en cotutelle et prévoient de coordonner leur offre de formation. Cependant, ce rapprochement ne devrait pas impliquer de changement de statut pour les huit écoles concernées :  Mines de Douai, Centrale Lille, Chimie Lille, l’Ensait, Télécom Lille, l’École supérieure de journalisme de Lille, l’École nationale d’architecture et de paysage et l’Institut d’études politiques.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Santé au travail : la proposition de loi sera examinée à l’Assemblée nationale à partir du 9 février

L’examen en commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale de la proposition de loi "pour renforcer la prévention en santé au travail" dont les rapporteures seront Charlotte Parmentier-Lecocq (LREM, Nord) et Carole Grandjean (LREM, Meurthe-et-Moselle), interviendra à partir du 9 février 2021 et se poursuivra le lendemain. L’examen en séance publique est prévu à compter du 15 février. Ce 26 janvier, trois ministres ont été auditionnés - Amélie de Montchalin (transformation et fonction publique), Laurent Pietraszewski (retraites et santé au travail) et Sophie Cluzel (personnes handicapées). Les rapporteures ont également organisé plusieurs tables rondes réunissant les acteurs de la prévention en entreprises (U3P, FAP, Afisst et SNPST), les organisations patronales et syndicales. La Cnil a aussi été auditionnée sur l’utilisation des données de santé à des fins de prévention de la désinsertion professionnelle.

 

Lire la suiteLire la suite