Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L’entreprise LDLC ouvre à la rentrée 2015 à Lyon une école pour former en trois ans des "porteurs de projet numérique"

Les formations au numérique "qui existent sont extrêmement pointues. Mais les cursus longs en 5 ans ne sont pas forcément adaptés car les usages évoluent rapidement", explique à AEF Olivier de la Clergerie, directeur général et cofondateur du groupe LDLC. Cette entreprise de vente en ligne de matériel informatique et high-tech (1) ouvre à la rentrée prochaine à Lyon une école pour "des profils de porteurs de projet numérique". La première promotion devrait compter 30 élèves, recrutés à partir du niveau bac "sur des tests en ligne et des entretiens de motivation". Au terme des trois années de scolarité, ils recevront "un diplôme d'établissement unique, sans option ni spécialité". Avec des frais de scolarité inférieurs à 2 000 euros par an, cette école "n’a pas pour but de gagner de l’argent, elle s’inscrit dans la démarche RSE de LDLC", assure Olivier de la Clergerie.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Syntec numérique ouvre une "communauté des jeunes et professionnels" pour l’attractivité des métiers du secteur
Lire la suite
Pour répondre aux défis du numérique, les universités doivent miser sur les licences pro (rapport parlementaire)

En matière d’intégration du numérique, "si les universités ne réagissent pas, elles risquent grandement de se retrouver en perte de vitesse, alors que le seul rempart qui demeure contre certaines initiatives est le diplôme national… mais pour combien de temps ?" C’est l’avertissement lancé par les députées Corinne Erhel (PS, Côtes d'Armor) et Laure de la Raudière (UMP, Eure-et-Loir) dans leur rapport d’information sur le développement de l’économie numérique, présenté en commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, le 14 mai 2014. Elles préconisent en particulier de "valoriser les licences professionnelles", de "former des cohortes de data scientists" demandés par les entreprises et de "réserver 10 % des bourses attribuées dans le cadre des contrats doctoraux à des sujets de recherche relatifs au numérique".

Lire la suiteLire la suite
Métiers du numérique : le groupe CGI annonce une quarantaine de conventions signées en un an avec des établissements

Le groupe CGI, société de services en technologies de l'information, annonce le 28 février 2014 la conclusion sur un an d'une quarantaine de conventions avec des établissements d'enseignement supérieur afin de « sensibiliser les étudiants aux possibilités professionnelles qu'offre le secteur numérique et créer des liens avec ces futurs ingénieurs en technologies de l'information, consultants ou chefs de projets ». Interrogée par AEF, Dominique Dervieux, responsable des partenariats écoles au sein de CGI, souligne que ces conventions concrétisent « depuis un an une nouvelle démarche auprès des établissements d'enseignement supérieur pour travailler davantage dans la durée, développer plus de liens et renforcer les actions partenariales », notamment sur la pédagogie.

Lire la suiteLire la suite
Métiers du numérique : Xavier Niel (Free) ouvre une école gratuite pour les développeurs

Après l'EEMI (École européenne des métiers de l'internet, AEF n°239238), Xavier Niel, fondateur de Free, ouvrira en novembre 2013 une nouvelle école d'informatique à Paris entièrement gratuite et « ouverte à tous », annonce-t-il le 26 mars 2013. Dénommée « 42 », elle associe Nicolas Sadirac, fondateur et directeur de l'Epitech, Kwame Yamgnane, directeur général adjoint de l'Epitech, et Florian Bucher qui a été responsable des systèmes d'information du groupe Ionis. L'école vise à former chaque année 1 000 étudiants sur 3 à 5 ans aux métiers liés au développement informatique. Elle se veut accessible « à tous ceux qui ont entre 18 et 30 ans, diplômés ou non », ou aux mineurs titulaires de leur baccalauréat, sans frais de scolarité. Les fondateurs de l'école soulignent à cet égard que, « bac en poche ou pas, l'expérience nous a prouvé que le système éducatif traditionnel est globalement inapte à dénicher les talents que nous recherchons ».

Lire la suiteLire la suite
Métiers du web : le réseau Studialis ouvre sa « _WebSchoolFactory »

Le réseau Studialis ouvrira à la rentrée 2012 une école sur les métiers du web, la « _WebSchoolFactory », qui délivrera des formations certifiées de niveau I (Bac+5) dispensées à partir de l'école de design Strate college, les écoles de management ESG, et l'école de technologie Hetic (Hautes études des technologies de l'information et de la communication). L'école est située à Paris, dans le 11e arrondissement, et accueillera une première promotion d'une soixantaine d'étudiants. Une des « caractéristiques » de cette nouvelles structure est sa « vocation à devenir un campus cluster avec en son coeur des intervenants de l'économie numérique, c'est le modèle de Stanford et de la Silicon Valley », indique à AEF le 25 juin Laurent Tran Van Lieu, président de Studialis. Le réseau est en discussion avec le think tank Fing (Fondation internet nouvelle génération), ainsi qu'avec des entreprises comme Microsoft, Bouygues Telecom, Dassault systèmes, des start-ups ou encore avec le club des DRH du net « pour qu'ils s'y installent ou interviennent ». Laurent Tran Van Lieu prévoit d'atteindre une centaine d'étudiants par promotion d'ici cinq ans.

Lire la suiteLire la suite