Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Idex 2 : la Comue Grenoble Alpes vise une dotation non consommable de 900 millions d’euros

Le projet d’idex qui sera déposé par la Comue Grenoble Alpes pour la présélection le 21 janvier 2015 (lire sur AEF) vise une dotation non consommable globale de 900 millions d’euros (1). Sans tenir compte des labex et idefi déjà labellisés, cela correspond à 600 millions d’euros pour la dotation spécifique de l’idex. "Une ambition légitime", selon Patrick Lévy, président de l’université Joseph-Fourier Grenoble-I (UJF) et porteur du dossier. "Cela correspondrait à un apport du PIA de 15 millions d’euros par an : avec les contributions des établissements, nous pourrons ainsi financer 45 M€ d’actions et nous donner les moyens d’une reconnaissance internationale", explique-t-il à AEF le 13 janvier 2015. Avec la fusion annoncée pour 2016 des trois universités grenobloises (lire sur AEF) et le projet "d’une gouvernance collective", le site "est très clair sur sa trajectoire et les structures".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Grenoble : où en est la structuration du site ?

Une Comue Université Grenoble Alpes à constituer d'ici l'été 2014 ; un engagement à fusionner les trois universités de Grenoble en 2016 ; une candidature à élaborer pour le prochain appel d'offres idex : tels sont les principaux chantiers sur lesquels les acteurs de Grenoble et de Savoie sont en train de travailler. Après l'échec à l'idex en 2012 (AEF n°221385), AEF fait le point sur la structuration de ce site où, si certaines questions sont tranchées comme la « non fusion » de l'INP avec les universités, d'autres sont encore en discussion : le périmètre de la Comue, la place de l'IEP, de l'université de Savoie et des organismes de recherche « sectoriels », les compétences à transférer à la communauté, etc. Alors que les relations UJF-INP se sont pacifiées, Bertrand Girard, président de la Comue, voit dans les négociations actuelles « un mélange d'impatience positive et d'inquiétudes ».

Lire la suiteLire la suite