Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les médecins généralistes appelés à débuter l'année par une grève de la carte Vitale

Au lendemain de l'annonce faite par la FHP qu'elle renonçait à une grève des cliniques à partir du 5 janvier 2015 pour s'opposer au projet de loi de santé, MG France se joint à d'autres syndicats de médecins libéraux pour confirmer sa mobilisation. "Les médecins généralistes attendent toujours une réponse à leur demande de moyens pour mieux répondre aux besoins de santé de la population" estime le syndicat, aujourd'hui 31 décembre 2014. Assurant que les généralistes sont "victimes d'une discrimination tarifaire" MG France les appelle à fermer leur cabinet le 6 janvier "quatre ans jour pour jour après la dernière revalorisation du tarif de la consultation". Comme l'Unof (CSMF), il les appelle aussi à "un mouvement unitaire de grève administrative portant sur les télé services de l'assurance maladie (...) et la télétransmission des feuilles de soins électroniques dès le 5 janvier".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Loi de santé : SML, Le Bloc et UFML toujours en grève le 5 janvier. Marisol Touraine en échec avec les médecins libéraux

Marisol Touraine, qui a obtenu mardi 30 décembre 2014 la levée du préavis de grève illimitée lancée par la FHP à partir du 5 janvier 2015 sur la base de promesse de réécriture de certaines dispositions de son projet de loi de santé (lire sur AEF), n'aura pas réussi à infléchir la détermination des syndicats de médecins, dont certains étaient solidaires de la FHP. Malgré les promesses de tenue de "réunions bilatérales" et la constitution d'un "groupe de travail" formulées dans un courrier adressé le week-end dernier aux présidents de syndicats, ceux-ci ne semblent guère réceptifs dans l'ensemble. Le SML, Le Bloc et l'UFML (1), et vraisemblablement la FMF, persistent à appeler à faire à nouveau grève à partir du 5 janvier contre le projet de loi. MG France appelle à la fermeture des cabinets le 6 janvier. La CSMF invite les libéraux à rester mobilisés et unis jusqu'au 31 décembre.  

Lire la suiteLire la suite