Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réforme territoriale : Marylise Lebranchu lance une mission pour organiser les compétences entre régions et métropoles

La ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu a confié mi-décembre 2014 à l’ancien maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen, une mission sur l’organisation des compétences entre les régions et les métropoles dans le cadre de la réforme territoriale. L’objectif est de "rechercher les meilleures synergies et le meilleur équilibre" entre ces deux niveaux de collectivités en cours de transformation. La plupart des régions doivent en effet fusionner à compter du 1er janvier 2016 avec le projet de loi relatif à la délimitation des régions et aux élections régionales et départementales adopté définitivement le 17 décembre 2014. La loi Mapam du 27 janvier 2014 acte quant à elle la création de 13 métropoles. Pierre Cohen devra rendre son rapport en mai 2015.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet de loi Notre : les sénateurs ont achevé la discussion générale ; début de l’examen des amendements en janvier

Les sénateurs ont achevé, mardi 16 décembre 2014, après plus de huit heures de débats, la discussion générale sur le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République. L’examen en première lecture des quelque 780 amendements déposés sur ce texte, déjà modifié par la commission des lois le 11 décembre, débutera mardi 13 janvier à 14h30. Certains sénateurs ont fait part de leurs inquiétudes au sujet de la métropole du Grand Paris, qui fait l’objet de plusieurs amendements, même si celui du gouvernement n’a pas encore été déposé. La ministre de la Décentralisation a toutefois réitéré son opposition à une autonomie fiscale des territoires, "ce qui en ferait des EPCI". "J’estime qu’une loi votée par le Parlement ne saurait être remise en cause qu’à la marge", a-t-elle indiqué, jugeant néanmoins qu'"un accord est possible pour une application progressive de la réforme".

Lire la suiteLire la suite