Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’Association des petites villes de France déplore la "baisse des effectifs sur les zones non prioritaires"

L’Association des petites villes de France déplore "la baisse des effectifs de police et de gendarmerie sur certaines zones du territoire considérées comme non prioritaires", mercredi 17 décembre 2014. L’association s’exprime après qu’une délégation de ses membres a été reçue par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Lors de cette rencontre, les maires présents "ont exprimé le souhait qu’il n’y ait pas de confusion des rôles entre police nationale et police municipale et formé le vœu que soient augmentés les crédits du FIPD (fonds interministériel de prévention de la délinquance), dont la majeure partie était jusqu’alors consacrée à la vidéosurveillance", souligne l’association (lire sur AEF). "Au sujet de la police municipale, ils ont rappelé leur attachement à son mode de pilotage, sa mission, la tranquillité publique, et à sa dénomination."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement