Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

PLFR 2014 : la Cour des comptes met en garde contre le risque de voir repartir à la hausse la dette vis-à-vis de l’ESA

Les annulations de crédits de 63,33 M€ inscrites au décret d’avance du 2 décembre 2014 (lire sur AEF) sur le programme 193 (recherche spatiale) "ont été faites en majorité sur la réserve de précaution de la contribution française à l’ESA (Agence spatiale européenne)", observe la Cour des comptes dans un "Rapport sur les crédits du budget de l’État ouverts par décret d’avance", publié le 15 décembre. "La croissance de cette dette, stoppée en 2013 grâce au dégel intégral de la réserve et à l’affectation de crédits du PIA, pourrait repartir", prévient-elle (lire sur AEF). Elle note toutefois que "de nouveaux crédits du PIA sont […] prévus pour 2014 et 2015 qui devraient limiter ce phénomène". Le rapport revient également sur les prélèvements opérés sur les crédits 2014 de l’ANR, soulignant que son "excédent de trésorerie […] est de nouveau mis à contribution".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi