Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Durabilité des produits : le décret de la loi consommation sur les pièces détachées s'appliquera au 1er mars 2015

À compter du 1er mars 2015, les professionnels devront informer les consommateurs de la durée de disponibilité des pièces détachées des produits qu'ils achètent, selon un décret d'application de la loi consommation, paru au Journal officiel du jeudi 11 novembre 2014. Durant cette période de disponibilité, les pièces devront être fournies dans un délai de deux mois, afin de permettre aux produits d'être réparés. Ce décret, très demandé par les ONG au titre de la lutte contre l’obsolescence programmée, avait été toutefois critiqué par elles le 17 juillet car "négocié dans l’ombre", avec "sa portée opérationnelle limitée sous le lobby des fabricants". Selon elles en effet, il n’impose rien à un fabricant ne produisant pas de pièces détachées, alors que devrait être indiquée de façon visible la mention "pas de pièces détachées disponibles" (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Transition énergétique: le récapitulatif des mesures de RSE du projet de loi adoptées à l'Assemblée nationale

Le projet de loi sur la transition énergétique fera l'objet d'un vote solennel à l'Assemblée nationale, mardi 14 octobre 2014 après-midi, après douze séances consacrées à son examen et à l'adoption de 379 amendements en séance publique et environ 500 en commission spéciale. Des mesures de RSE ont été ajoutées par les députés à celles prévues par le gouvernement dans la version adoptée en conseil des ministres (lire sur AEF), dont l'obligation pour les entreprises de plus de 100 travailleurs d'élaborer à l'horizon 2018 un plan de mobilité lorsqu'elles sont situées dans le périmètre d'un PDU, l'obligation d'afficher la durée de vie de certains produits afin de lutter contre l'obsolescence programmée, ou encore l'interdiction de mettre à disposition des couverts, gobelets et autres assiettes en plastique d'ici 2020. Retour sur le détail de ces nouvelles mesures.

Lire la suiteLire la suite
Plusieurs ONG dénoncent un recul du gouvernement dans la lutte contre l'obsolescence programmée des produits

Plusieurs associations de consommateurs et de protection de l’environnement ont envoyé, jeudi 17 juillet 2014, une lettre ouverte à Carole Delga, secrétaire d’État chargée de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire. Elles dénoncent un recul du gouvernement sur la question de l’obsolescence programmée des produits. Selon leurs informations, le projet de décret d’application de l’article 6 de la loi n° 2014-344 relative à la consommation permettrait aux fabricants ne produisant aucune pièce détachée de ne pas le signaler au consommateur. Afin de respecter "l’esprit de la loi", les organisations réclament que le décret oblige les fabricants et les vendeurs à communiquer sur la période de disponibilité des pièces détachées de leurs produits et, le cas échéant, à signaler leur inexistence. Le décret d’application, encore en cours de rédaction, devrait sortir en septembre.

Lire la suiteLire la suite