Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Nos services de développement durable représentent jusqu’à 5% du chiffre d’affaires" (Claire Couturier, DDD de SGS)

"La part des services développement durable dans notre activité est difficilement identifiable car la plupart des services SGS y sont liés", estime auprès d’AEF Claire Couturier, directrice du département développement durable et intégrité opérationnelle France du groupe mondial d’inspection, de certification, de tests et de vérification. Elle chiffre toutefois à 5 % du chiffre d’affaires la contribution des "services purement de développement durable" à l’activité du groupe, qui compte 80 000 salariés dans le monde dont 2 600 en France. Premier organisme accrédité auprès du Cofrac en décembre 2013 pour vérifier les informations extrafinancières publiées par les entreprises au titre de l’article 225 de la loi Grenelle II, SGS France n’y est toutefois pas soumis du fait de son statut de SAS. Claire Couturier revient sur les enjeux et les objectifs hexagonaux du groupe basé en Suisse.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Audits énergétiques des entreprises : un décret et un arrêté précisent la portée de cette nouvelle obligation

Un décret et un arrêté du 24 novembre 2014, parus au JO mercredi 26 novembre 2014, précisent les modalités d’application des audits énergétiques pour les entreprises, en termes de périmètre et de méthodologie. Ces audits, obligatoires pour les entreprises de plus de 250 salariés au plus tard le 5 décembre 2015, sont inscrits dans la loi Daddue de 2012, qui transpose elle-même la directive européenne sur l’efficacité énergétique de 2012. La certification ISO 50001 est un moyen, prévu par la directive, de répondre à cette exigence. Les deux de textes parus ce jour sont quasi-identiques à la version que s’était procurée AEF en juin dernier, et dans laquelle des assouplissements avaient d’ores et déjà été introduits "suite à la consultation des parties prenantes", dont les industriels énergo-intensifs (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite
Reporting : une norme sur la mission des commissaires aux comptes est homologuée

La norme d'exercice professionnel portant sur les prestations relatives aux informations sociales et environnementales entrant dans le cadre des diligences directement liées à la mission des commissaires aux comptes est homologuée par le ministère de la Justice dans l'arrêté du 27 décembre 2013, publié au JO du mardi 31 décembre 2013. Cette norme dite DDL (diligences directement liées) prévoit d'étendre le champ des prestations « non audit » que peut rendre le commissaire aux comptes, en l'autorisant à assurer la mission d'organisme tiers indépendant, et à effectuer d'autres travaux sur des informations RSE publiées par l'entité auditée ou par une entité de la chaîne de contrôle.

Lire la suiteLire la suite