Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Antoine Prost : "Le drame, c’est que nous secondarisons l’enseignement primaire" (Conférence sur l’évaluation)

"Ce que nous attendons désormais c'est une politique de l’évaluation, un calendrier, une évolution du DNB, un nouveau livret scolaire, une transformation des bulletins et des notes et le développement de nouvelles compétences. Vous voyez que le programme est intense", annonce la Dgesco Florence Robine, en ouverture des Journées de l’évaluation jeudi 11 décembre 2014. Pour sa part, l’historien Antoine Prost est "frappé par l’appauvrissement des procédures d’évaluation concentrées uniquement sur la note" et appelle les enseignants à distinguer "les devoirs d’apprentissage" et "les devoirs d’évaluation". Il est "immoral" de tenir compte dans une évaluation "des erreurs d’un élève qui apprend". À ses yeux, "le drame, c’est que nous secondarisons l’enseignement primaire alors qu’il aurait fallu primariser au moins la première partie du socle commun de l’enseignement secondaire".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Évaluation des élèves: peu innovante, "la France est en décalage dans le temps" par rapport aux pays de l’OCDE (N. Mons)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Évaluation du socle : "Il y aura ceux qui auront rempli le contrat, et les autres" (Dominique Raulin, ex-membre du CNP)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Conférence sur l’évaluation : le CSP "tiendra sa place" même si ses propositions sont "perfectibles" (Michel Lussault)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Évaluation du socle commun : le détail des propositions du CSP
Lire la suite
Le jury de la Conférence nationale sur l’évaluation est constitué

"Les 30 membres du jury de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, présidé par Étienne Klein, ont été désignés parmi les plus de 1 200 candidatures reçues par le comité d’organisation", indique mardi 14 octobre 2014 le MENESR. Le jury remettra ses recommandations à la ministre à l’issue des "Journées de l’évaluation" qui se tiendront à Paris du 11 au 13 décembre 2014. Il est composé de 4 enseignants du 1er degré, 4 enseignants du second degré, 2 chefs d’établissement, 4 inspecteurs du ministère de l’Éducation nationale, 1 responsable académique des services d’orientation, 9 parents d’élèves, 2 étudiants, 1 lycéen et 3 représentants du monde associatif et des partenaires de l’école. Le Snalc-Fgaf considère que ce jury n’est "ni diversifié et ni équilibré" et invite le président du jury à démissionner pour "refuser de se prêter à cette mascarade".

Lire la suiteLire la suite
Évaluation des élèves : B. Hamon "élargit le champ" à la société civile pour éviter "l’impression d’un débat d’experts"

"Le CSP me rendra un travail sur l’évaluation en octobre qui sera versé aux travaux de la conférence nationale", indique à AEF Benoît Hamon lors du lancement de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves, mardi 24 juin 2014. Celle-ci n’est "pas une réponse à la démission" d’Alain Boissinot car "la réponse, ce sera le remplacement du président et c’est pour très bientôt". La conférence est dotée d’un jury de la "société civile" afin de ne "pas donner l’impression" d’un unique "débat d’experts". Ce jury fera des recommandations en décembre 2014 après quoi le ministre définira "une nouvelle politique d’évaluation". De quelle façon évaluer le socle, en cours de cycle, en fin de cycle et en fin de scolarité obligatoire ? "Ces questions-là seront posées", dont "la question du brevet". Mais le ministre prévient : il ne veut pas faire de ce thème "un nouveau champ de bataille".

Lire la suiteLire la suite