Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Évaluation des élèves: peu innovante, "la France est en décalage dans le temps" par rapport aux pays de l’OCDE (N. Mons)

Moins d'épreuves innovantes et pas de collaboration entre enseignants : la France se distingue des pays de l’OCDE "du fait d’un cadre institutionnel non propice à ces démarches", indique Nathalie Mons, présidente du Cnesco, à l’occasion de la présentation d’une comparaison internationale des réglementations et pratiques en matière d’évaluation des élèves par les enseignants dans la classe et les établissements, mardi 9 décembre 2014. "La France est en décalage dans le temps", poursuit-elle, estimant que cette "exception française" n’est que provisoire. "Nous sommes au milieu du gué, avec la subsistance de bouts d’un modèle ancien comme le DNB, le bac, les programmes, les notes et des bouts d’un modèle nouveau avec le socle commun ou l’évaluation par niveau de compétences." Ce document a été versé à la Conférence sur l’évaluation qui organise deux jours de débats les 11 et 12 décembre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi