Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Des députés et des médecins du travail appellent à la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle

Une trentaine de députés SRC (socialiste, républicain et citoyen) signent, à l’initiative de Marie-Françoise Bechtel (Aisne), un appel dans le JDD du 7 décembre 2014 pour demander "la reconnaissance de l’épuisement comme maladie professionnelle". "Ce que l’on nomme souvent burn-out est en train de devenir une question majeure dans notre société du XXIe siècle. Il devient urgent d’en prendre la mesure et d’en tirer les conclusions", écrivent-ils. Ils rejoignent ainsi la requête, lancée le 17 novembre, par des médecins du travail de Touraine, dans une pétition qui a déjà recueilli 400 signatures. Un autre appel, lancé en janvier à l’initiative du cabinet Technologia, est signé par près de 9 000 intervenants en entreprises. Par ailleurs, un groupe de travail, mis en place à la DGT, doit rendre des recommandations sur la prévention du burn-out d’ici la fin de l’année (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi