Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les opérateurs du conseil en évolution professionnelle doivent apprendre à mieux se connaître (L. Nahon, Fongecif IDF)

"Il est très important que nous apprenions à mieux nous connaître [entre opérateurs du CEP] car la réussite de la réforme dépend de nous tous", déclare Laurent Nahon, directeur général du Fongecif IÎle-de-France, dans une interview à l'AEF. Les discussions ont débuté avec l’Apec et Pôle emploi pour organiser le suivi des cadres et chômeurs. La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle élargit les missions des Fongecif et confie aux Opca la collecte de la contribution des entreprises au financement du CIF. "80 % de nos métiers" vont être concernés par la réforme. Le Fongecif devrait aussi revoir son offre de services, mais il reste "beaucoup d’incertitudes" sur le nombre de personnes à accueillir et sur les moyens financiers dont "nous disposerons", pointe Laurent Nahon.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les modalités d’agrément et de fonctionnement des Fongecif et Opacif précisées par le décret sur les Opca

Le décret n°2014-1240 du 24 octobre 2014 relatif aux Opca, Fongecif et Opacif, qui a été publié au Journal officiel du dimanche 26 octobre, réécrit la partie réglementaire du code du travail qui définit les modalités d’agrément, le fonctionnement, la constitution des frais de gestion et les missions des "organismes paritaires agréés pour la prise en charge du CIF". Il revoit notamment le contenu de l’acte de constitution de ces organismes et précise la nature de leurs "frais de gestion, d’information, de conseil, d’accompagnement et d’études et recherches". Dans ce cadre, deux nouvelles missions confiées aux Fongecif par la loi du 5 mars 2014 sont intégrées à ces frais : la mise en œuvre du CEP (conseil en évolution professionnelle) et le contrôle de la qualité des formations dispensées. Les dispositions contenues dans ce décret entrent en vigueur au 1er janvier 2015.

Lire la suiteLire la suite