Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rhône-Alpes : Jean-Yves Blay, nouveau directeur du centre de lutte contre le cancer Léon-Bérard

Jean-Yves Blay, responsable du département de cancérologie médicale et directeur du pôle des sciences cliniques du "centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes Léon-Bérard", est nommé directeur général du centre, pour une durée de cinq ans. Il prend ses fonctions le 1er décembre 2014 et succède à Sylvie Négrier, qui occupait la direction générale depuis 2009, à la suite de Thierry Philip.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'Inca labellise deux premiers « sites de recherche intégrée sur le cancer »

L'Institut Curie à Paris et le groupement associant le centre Léon-Bérard et les Hospices civils de Lyon sont les deux premiers Siric (sites de recherche intégrée sur le cancer) labellisés par l'Inca (Institut national du cancer), dans le cadre du plan cancer 2009-2013 (AEF n°248584), annonce l'Inca, lundi 20 juin 2011. Ils sont retenus parmi douze dossiers déposés à la suite d'un appel à candidatures lancé en juillet 2010. Ces deux sites « bénéficieront de crédits importants », précise l'Inca, à savoir « 1,8 million d'euros par an sur cinq ans » pour chacun d'entre eux, financés par la direction générale de l'organisation des soins du ministère chargé de la Santé et par l'Inca. Ces crédits doivent les aider à « renforcer leur structuration, développer des programmes interdisciplinaires et diffuser les connaissances produites ». En outre, « l'Inserm accompagne le programme en apportant la première année un financement de 0,5 million d'euros par Siric pour financer des équipements ».

Lire la suiteLire la suite