Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Après une hausse après la crise de 2008, la croissance des salaires mondiaux décélère de nouveau après 2010 (OIT)

"La croissance des salaires réels mondiaux a nettement ralenti durant la crise en 2008 et 2009, a quelque peu repris en 2010, puis a de nouveau décéléré", indique le rapport mondial sur les salaires 2014-2015, publié par l'Organisation internationale du travail, vendredi 5 décembre 2014. Selon ce dernier, "dans les économies développées, les salaires réels ont stagné en 2012 et 2013, leur croissance se situant à 0,1 et 0,2% respectivement". Concernant les pratiques des entreprises, le rapport fait un focus sur les inégalités de revenu, et la façon dont les États essaient de les réduire.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Salaires : "Les budgets sont au point mort avec 2 % d’augmentation prévus en 2015", selon une étude de Hay Group

Dans un contexte économique morose, les prévisions d’augmentations salariales "peu optimistes" du cabinet de conseil en management Hay Group datant de février (lire sur AEF) se sont confirmées, indique un communiqué publié lundi 1er septembre 2014. D’après une enquête réalisée au mois d’août auprès de 340 entreprises françaises ou implantées en France, les entreprises françaises déclarent en effet avoir appliqué des augmentations de 2 % en 2014, toutes catégories de salariés confondues. "Pour 2015, elles pensent maintenir des budgets serrés et uniformisés pour toutes les catégories de salariés (cadres, non‐cadres, cadres dirigeants)", indique Hay Group.

Lire la suiteLire la suite
"La discrimination à l’égard des femmes pour des motifs liés à la maternité est un problème répandu dans le monde" (OIT)

"La discrimination à l’égard des femmes pour des motifs liés à la maternité est un problème répandu à travers le monde. Lorsqu’une législation existe en la matière, assurer son application effective en pratique demeure un problème de taille", indique l’OIT dans une note d’information sur la "maternité et [la] paternité au travail" publiée le 13 mai 2014. L’OIT observe que 34 % des 185 pays et territoires pour lesquels elle possède des données satisfont pleinement aux dispositions de sa convention (n° 183) et de sa recommandation (n° 191) sur la protection de la maternité, sur trois aspects essentiels : ils octroient au moins 14 semaines de congé, payées à un taux d’au moins 2/3 des revenus antérieurs, et financées par une assurance sociale ou des fonds publics. "Malgré ces progrès, […] environ 830 millions de [travailleurs], ne bénéficient pas d’une protection de la maternité."

Lire la suiteLire la suite