Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Évaluation du socle : "Il y aura ceux qui auront rempli le contrat, et les autres" (Dominique Raulin, ex-membre du CNP)

Pourquoi "une nouvelle épreuve" du brevet des collèges "alors que cela fait 9 ans que les élèves sont suivis" ? "Les constats périodiques faits par les professeurs ne sont-ils pas suffisants pour savoir ce que 'vaut' un élève ?", interroge Dominique Raulin (1), ancien membre du Conseil national des programmes (2002-2005). Dans une interview à AEF, il analyse les propositions du CSP sur l'évaluation du socle commun. Il relève un "risque" : "à vouloir trop bien les suivre, les élèves vont être confrontés régulièrement à des épreuves" et "il y aura ceux qui auront rempli le contrat, et les autres …" Dominique Raulin met en garde : "Ce peut être une machine très efficace de ségrégation progressive et d'exclusions successives", d’autant plus "dangereuse" que "les outils pourront être extérieurs à l’établissement, dédouanant les enseignants de leur responsabilité dans l’échec de certains".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi