Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Le strict respect de l’encellulement individuel" doit pouvoir être atteint "en octobre 2022" (Dominique Raimbourg)

"Il paraît capital que tous les acteurs de la chaîne pénale se sentent responsables de l’outil qu’est la prison. Tous doivent participer à la maîtrise de cette surpopulation. Agir autrement aboutit à diminuer l’efficacité de l’ensemble de l’appareil pénal, police, justice et pénitentiaire, et nuit à la sécurité du pays." C’est ce qu’indique le député SRC de Loire-Atlantique, Dominique Raimbourg, dans son rapport sur l’encellulement individuel, remis à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, mardi 2 décembre 2014. Il affirme que "le strict respect de l’encellulement individuel" doit pouvoir être atteint "en octobre 2022" et avance 24 préconisations.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le budget de la justice "contient les moyens pour la mise en œuvre des réformes" (Christiane Taubira)

"Le budget contient les moyens nécessaires pour la mise en œuvre des réformes, notamment la loi pénale et la justice du XXIe siècle", affirme Christiane Taubira, mercredi 1er octobre 2014, lors de la présentation du budget 2015 du ministère de la Justice (lire sur AEF). "Pour rendre effectives les mesures de la loi du 15 août 2014 entrées en vigueur le 1er octobre (lire sur AEF), il est prévu d’augmenter de 25 % les effectifs des Spip d’ici à 2017", précise la Chancellerie dans un dossier de présentation. Quarante magistrats seront également recrutés pour la mise en œuvre de la réforme pénale. De plus, "24 magistrats et huit greffiers accompagneront l’accroissement de l’activité juridictionnelle résultant des textes récents", notamment le droit à l’information dans le cadre des procédures pénales (lire sur AEF) et le parquet financier.

Lire la suiteLire la suite
Le CGLPL dénonce la passivité de l'administration face à la violence d'un quartier des mineurs d'une maison d'arrêt

"Nous suspectons, sans avoir pu l’établir formellement, qu'il y a une sorte de rite de passage, de bizutage, qui consiste à agresser violemment quelqu'un qui arrive" dans le quartier des mineurs de la maison d’arrêt de Villeneuve-les-Maguelone (Hérault), indique le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, mercredi 23 avril 2014. Il publie au Journal officiel des "recommandations en urgence" relatives à ce quartier. "ll y a une sorte de passivité dans la prise en charge générale de ce quartier pour mineurs qui est assez meurtrière", estime-t-il. Il demande de "mettre fin à cette espèce de distance lassée que l'on prend avec la violence". Le CGLPL revient également sur la publication d'un avis relatif à l'encellulement individuel dans les établissements pénitentiaires et préconise des solutions.

Lire la suiteLire la suite