Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le transport scolaire coûte 733 € en moyenne par élève et par an pour une agglomération (enquête)

"Les agglomérations ont identifié leurs responsabilités vis-à-vis du transport scolaire et ne souhaitent plus gérer ce dossier par procuration" en transférant cette compétence aux départements, indique une enquête réalisée par l’Anateep entre février et juin 2014. Elles sont ainsi 92 % à assumer (85 %) ou vouloir assumer (7 %) cette compétence. 66 communautés urbaines ou d’agglomération (1) ont répondu à cette enquête qui montre que le coût moyen du transport scolaire par élève et par an s’élève à 733 euros. Les lycéens sont les élèves qui utilisent le plus ce mode de transport. Ce sont chaque jour 242 722 élèves qui sont transportés. Le projet de loi portant nouvelle organisation du territoire de la République prévoit de transférer les transports scolaires aux régions (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Transports scolaires : l'Anateep lance une enquête à destination des agglomérations

L'Anateep, association nationale pour les transports éducatifs de l'enseignement public, lance une enquête sur le transport des scolaires dans les agglomérations, dans laquelle l'impact de la réforme des rythmes scolaires n'est pas mentionné, indique à AEF Christophe Trébosc, son secrétaire général le 3 mars 2014. Cette enquête vise à actualiser des données datant de 2005 et de 2009. Christophe Trébosc observe que « les agglomérations grandissent, leur secteur d'interventions et de compétences s'étend. Il y a une modification de l'organisation des réseaux de transport ». L'Anateep souhaite « analyser l'évolution » de ces réseaux. Concernant la réforme des rythmes, l'association pointe des conséquences financières « loin d'être toutes anticipées, ni même bien identifiées ». Selon l'AMF, pour 55 % des communes la réforme « a engendré des coûts supplémentaires en termes de transports ».

Lire la suiteLire la suite