Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Archéologie préventive : une intersyndicale appelle à "une journée de grève et d’action nationale" le 2 décembre

"Le 2 décembre prochain, une journée de grève et d’action nationale aura lieu pour la défense du service public de l’archéologie préventive." Dans ce préavis de grève à l’Inrap et dans les SRA adressé le 24 novembre 2014 à Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, une intersyndicale (1) adresse une série de revendications dont, "en urgence", "l’abandon" de l’une des "50 nouvelles mesures de simplification" qui selon elle "vise à limiter la sauvegarde du patrimoine archéologique". Un rassemblement est prévu à Paris à 12h30, non loin du secrétariat d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, indique l’intersyndicale dans un communiqué diffusé le 27 novembre, qui prédit "une forte mobilisation" pour s’élever "contre la concurrence commerciale en archéologie" et réclamer "un véritable pôle public de l’archéologie".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Archéologie : « L'État n'a pas donné à l'Inrap les moyens de mettre en oeuvre ses missions » (Cour des comptes)

La Cour des comptes rend public, mercredi 28 août 2013, un référé sur l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) dans lequel elle estime que « l'État n'a pas donné à l'institut les moyens de mettre en oeuvre pleinement les missions qui lui ont été confiées ». La Cour prône « des réformes structurelles majeures » pour l'adapter à la réforme de 2003 sur l'ouverture à la concurrence des fouilles préventives. Elle formule à cet effet « cinq séries d'orientation » sur le modèle de financement de l'établissement, l'exercice de la tutelle, l'encadrement et le financement de la recherche archéologique, à l'évolution du cadre concurrentiel de l'archéologie préventive et à la gestion interne de l'Inrap. L'Institut est doté d'un budget de fonctionnement annuel « d'environ 160 M€ » et emploie plus de 2 000 agents.

Lire la suiteLire la suite