Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Comment le groupe Guisnel, lauréat des Trophées contrat de génération, a mis en place "un tutorat à double sens"

Le groupe Guisnel, lauréat, en septembre dernier (lire sur AEF), des Trophées contrat de génération, revient pour AEF sur la mise en place de ce contrat, "qui a permis à l’entreprise de récapituler toutes les actions déjà mises en place, en faveur des seniors, mais aussi en matière de GPEC, de pénibilité et d’égalité homme-femme", explique Béatrice Montay, la directrice générale de ce groupe de 729 salariés, basé à Dol-de-Bretagne, spécialiste du transport routier (transport de meubles, location de véhicules industriels, entretien et maintenance des camions du groupe). Dans l’année qui a suivi la signature du contrat de génération, 5 % des embauches du groupe du Guisnel ont concerné des seniors, soit 6 seniors embauchés, ainsi que 37 jeunes de moins de 26 ans, représentant près de 32 % des embauches.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Contrat de génération : révision du dispositif pour favoriser le déploiement dans les entreprises de 50 à 300 salariés

Le gouvernement a déposé, jeudi 6 février 2014, un amendement au projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale, en cours d'examen à l'Assemblée nationale, dont l'objet est d'accélérer le déploiement du contrat de génération dans les entreprises de 50 à 300 salariés. À cet effet, les entreprises concernées bénéficieront d'un accès direct à l'aide liée à la conclusion d'un contrat de génération, comme c'est le cas jusqu'à présent pour les seules entreprises de moins de 50 salariés. Parallèlement, elles seront contraintes de se doter d'un accord ou plan d'action relatif au contrat de génération, ou d'être couvertes par un accord de branche. À défaut, elles devront s'acquitter d'une pénalité d'un montant maximum de 1 % de la masse salariale, comme les entreprises de 300 salariés et plus. Cette pénalité entrera en vigueur au plus tard le 31 mars 2015.

Lire la suiteLire la suite