Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Garantie jeunes : l’expérimentation sera étendue à 51 territoires à la fin du 1er trimestre 2015

"La Garantie jeunes va être étendue à 51 nouveaux territoires à la fin du premier trimestre de 2015, ils s’ajouteront ainsi aux 10 territoires pilotes déjà en place et aux 10 autres qui entreront dans l’expérimentation au 1er janvier 2015", annonce François Rebsamen lors d’une conférence de presse, le 1er décembre 2014. "L’objectif étant d’atteindre les 50 000 jeunes accompagnés [dans le cadre de ce dispositif] à la fin de l’année 2015", rappelle le ministre du Travail. La Garantie jeune est expérimentée jusqu’à fin 2015, avant une généralisation en 2016. Le ministre a indiqué "soutenir la pérennisation de ce dispositif sur la période 2016-2020 si c’est une réussite".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Garantie Jeunes : le décret d'application sur l'expérimentation du dispositif publié au Journal officiel

Un décret n° 2013-880 du 1er octobre 2013, qui prévoit l'expérimentation de la « Garantie jeunes » prévue dans le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale adopté lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions du 21 janvier 2013, est publié au Journal officiel du 2 octobre 2013. En outre, un arrêté du 1er octobre 2013 fixe la liste des territoires concernés par l'expérimentation de la « garantie jeunes ». Quelque 10 000 bénéficiaires de 18 à 25 ans, en grande précarité au sein de dix territoires, devraient être concernés dans un premier temps, avant une généralisation à l'horizon 2016. Le montant maximal de l'allocation est de 434 euros mensuels.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir