Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le détail des 65 organisations membres de la plateforme RSE après l'élection du 25 novembre

La plateforme RSE passe de 48 à 51 titulaires, selon le remaniement à la marge de sa composition par France Stratégie et le gouvernement, officialisée lors de la plénière élective mardi 25 novembre 2014. En outre, à travers le mécanisme des suppléants, 65 organisations sont désormais membres de l'instance de concertation et de réflexion placée auprès du Premier ministre. Comparée à la précédente mandature (lire sur AEF), une quinzaine d'entités y sont entrées et sept organisations en sont parties. Pierre-Yves Chanu (CGT) est élu président pour un an (lire sur AEF), et le bureau compte 14 membres : 4 pour le pôle économique, 3 pour la société civile, 3 pour les syndicats, 2 pour les pouvoirs publics et 2 pour les experts, ce qui donne accès pour ce dernier pôle, auparavant doté d'un seul représentant au bureau, au "droit de veto" aux élections à la présidence.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La plateforme RSE tient sa plénière après un an d'existence et noue le dialogue avec le gouvernement Valls

L’assemblée plénière de la plateforme RSE a réuni ses 48 organisations mardi 24 juin 2014, un an après avoir été installée par l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault au sein du CGSP le 17 juin 2013 (lire sur AEF). Les rapports intermédiaires des trois groupes de travail de l’instance de concertation ont été présentés et ont reçu un "bon accueil", estime auprès d’AEF son président Patrick Pierron. Devoir de vigilance des entreprises, PME, reporting et ISR font l'objet de préconisations, et un groupe sur les achats publics responsables est créé. En revanche, la rédaction d’un texte fondateur sur la RSE achoppe sur la question de la compétitivité, une "task force" ayant été réunie pour faire aboutir les discussions durant l’été. La plateforme a par ailleurs été reçue par les services de Manuel Valls, en vue d'une plénière en septembre où le Premier ministre devrait être présent.

Lire la suiteLire la suite