Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les universités d’Artois, du Littoral et de Valenciennes doivent se différencier pour peser au sein de la Comue (Aeres)

Les universités d’Artois, du Littoral et de Valenciennes doivent affirmer des "positions stratégiques" pour exister au sein de la Comue Lille Nord-de-France. Cette préconisation figure dans trois rapports d’établissements que vient de publier l’Aeres sur son site. Malgré un "enracinement local réel", l’université d’Artois serait, selon l’agence d’évaluation, plus "fragile" que les deux autres universités. "Cette fragilité est accentuée par la fusion prévue des trois universités de Lille et le transfert de l’Espé à la Comue", considère l’Aeres, qui rappelle que l’Artois avait intégré l’IUFM. La stratégie de spécialisation adoptée à l’UVHC et, dans une moindre mesure, à l’Ulco semble leur donner davantage d’atouts dans le paysage régional.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi