Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Devoir de vigilance : il faudrait réfléchir à "angler la proposition de loi sur quelques violations les plus graves"

"Il faudrait réfléchir à une proposition de loi sur le devoir de vigilance plus anglée sur quelques violations des droits de l'homme les plus graves, ce serait plus faisable", estime Roel Nieuwenkamp, président du groupe de travail de l'OCDE sur la conduite responsable des entreprises. Il s'exprime au sein de l'atelier n°3 sur "la responsabilité des entreprises vis-à-vis de leurs chaînes d'approvisionnement et de valeur – vers une évolution du cadre français?", dans le cadre du colloque "La RSE en actes", organisé par la plateforme RSE, rattachée à France stratégie et au Cese, lundi 17 novembre 2014.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"Les audits n'ont pas réussi à améliorer la durabilité des chaînes de fournisseurs" (John Ruggie)

"Les entreprises ne sont pas censées résoudre à elles seules tous les problèmes du monde. C’est pour cette raison que les principes de l’ONU réaffirment l’obligation des États de protéger les droits de l’homme. Mais ils soulignent aussi que les entreprises ont également le devoir indépendant de respecter les droits de l’homme, même dans les pays où les standards sont faibles", souligne le professeur d’Harvard John Ruggie, ancien représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour les droits de l’homme et les entreprises. Il était l’invité d’honneur de la conférence annuelle de BSCI (Business social compliance initiative) consacrée aux chaînes d’approvisionnement, jeudi 13 novembre 2014 à Bruxelles. Il donne neuf recommandations aux entreprises afin d’améliorer leur chaîne de fournisseurs.

Lire la suiteLire la suite
Audits, clauses RSE, législation : quels outils pour contrôler sa chaîne de fournisseurs ? (colloque AEF)

Quels sont les outils permettant de contrôler sa chaîne d’approvisionnement ? La proposition de loi sur le devoir de vigilance, soutenue par plusieurs groupes politiques à l’Assemblée nationale, est-elle une réponse pertinente ? C’est à ces questions qu’ont répondu Géraldine Vallejo, directrice des programmes développement durable du groupe Kering, Yann Queinnec, directeur général d’Affectio Mutandi, Nayla Ajaltouni, coordinatrice du collectif Éthique sur l’étiquette et Farid Baddache, directeur de BSR Europe, lors d’une table ronde consacrée aux chaînes de fournisseurs du colloque "Renforcer la loi : soft law ou droit contraignant ?" organisé par AEF Développement durable et AEF Ressources humaines, mardi 14 octobre 2014.


Lire la suiteLire la suite
Devoir de vigilance : Amnesty International France lance une campagne sur la responsabilité mère-filiale

Amnesty International France lance la campagne "Faites pas l’autruche" pour mettre un "coup de projecteur sur le vide juridique entourant la responsabilité des entreprises multinationales quant aux violations des droits humains perpétrées par leurs filiales et sous-traitants", annonce l’ONG mardi 23 septembre 2014. Amnesty International appelle la France à se doter d’une loi pour y remédier. Cette campagne est relayée par les députés socialistes et écologistes qui portent la proposition de loi sur le devoir de vigilance, qui sera débattue à l’Assemblée nationale en novembre (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite
Devoir de vigilance : William Bourdon veut créer un "rapport de force" pour contrer les entreprises hostiles à la PPL

Plusieurs spécialistes du droit ont énoncé, lors du colloque "Accès à la justice : À l’épreuve du droit ?", organisé par l’ONG Sherpa le 30 juin 2014, différents moyens d’assurer un accès effectif à la justice des victimes impactées par les activités des acteurs économiques, alors qu’une proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordre est combattue par plusieurs acteurs économiques. Ainsi, Charley Hannoun imagine la solution d’une responsabilité solidaire, "inscrite en puissance dans la PPL", tandis qu’Horatia Muir estime que même si le texte n’aboutit pas, les outils existants du droit suffisent. "Nos adversaires sont très hétérogènes. J’ai reçu une note confidentielle très explicite pour irriguer le cerveau de ministres", avance l’avocat William Bourdon.

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement "souhaite avancer" sur la PPL sur le devoir de vigilance des multinationales (Laurent Fabius)

"Le gouvernement souhaite avancer" sur la proposition de loi sur les multinationales, affirme mardi 6 mai 2014 le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Il était interrogé lors de la séance des questions au gouvernement par le député Dominique Potier (PS, Meurthe-et-Moselle), auteur avec Danielle Auroi (EELV, Puy-de-Dôme) et Philippe Noguès (PS, Morbihan) de ce texte, qui instaure un devoir de vigilance des maisons mères et des donneurs d’ordre vis-à-vis de leurs filiales et de leurs sous-traitants. Le drame du Rana Plaza, effondrement de ce bâtiment de confection textile de huit étages faisant plus de 1 100 morts le 24 avril 2013 au Bangladesh, "ne peut pas rester sans suite", ajoute le ministre, soulignant "la forte attente de la représentation nationale". "Nous sommes ouverts et prêts, monsieur le député, à travailler à vos côtés dans le sens indiqué", conclut-il.

Lire la suiteLire la suite