Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Métier : le MENESR précise l’emploi de "cadre fonctionnel des services déconcentrés de l’Éducation nationale"

Le MENESR détaille dans une nouvelle fiche de travail, dont AEF a eu copie, les contours de l’emploi de cadre fonctionnel des services déconcentrés de l’Éducation nationale qu’il propose de créer. Cet emploi serait structuré en 2 groupes : le premier réunissant directeurs de cabinet, conseillers de recteurs et chargés de missions particulières ; le second rassemblant IEN adjoints et proviseurs de vie scolaire. Dans l’ensemble, 350 personnels seraient concernés par cet emploi. Le MENESR précise également les enjeux indemnitaires pour ces personnels. Par ailleurs, il formule des propositions dans deux autres nouvelles fiches de travail sur la création d’un échelon spécial de débouché dans le corps des IEN et sur une évolution du classement des EPLE.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les inspections encouragent des « allers-retours » entre les fonctions de chefs d'établissements, d'inspecteurs et Dasen

L'Igen et l'IGAENR veulent « encourager la mobilité des IA-IPR et des IEN vers des fonctions de chef d'établissement », celle des IA-IPR « vers les fonctions de Daasen [Dasen adjoint] puis de Dasen » et « encourager les allers-et-retours entre les fonctions de Dasen et les fonctions d'inspection pédagogique » dans un rapport publié ce 25 juillet 2013 (AEF n°184792). Le rapport, daté d'avril 2013, porte sur « le renforcement de l'attractivité des fonctions d'encadrement : vivier, formation, ouverture, mobilité et décloisonnement » (1). Les inspecteurs veulent en outre « encourager la mobilité des personnels de direction agrégés vers la fonction d'IA-IPR de discipline ». Ils formulent des préconisations sur six thèmes et souhaitent notamment que soient constitués chaque année dans les académies « des viviers de 30 à 100 chefs des travaux, professeurs, CPE, etc. susceptibles de se diriger vers les métiers de l'encadrement ».

Lire la suiteLire la suite