Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Chine : comment Jiao-tong (Shanghai) est-elle devenue "l’une des premières universités de recherche au monde" ?

Comment l’université Jiao-tong de Shanghai est-elle devenue "l’un des meilleurs" établissements de recherche au monde ? Jie Zhang, président de l’institution, y répond en exposant sa stratégie dans une tribune publiée en octobre 2014 par la revue Nature. Il évoque notamment le recrutement de scientifiques de classe mondiale chargés de former des groupes de recherche avancée et la généralisation du système de "tenure track" (lire sur AEF). En outre, depuis 2007, le revenu annuel de l’université a "plus que doublé" et celui généré par la recherche compétitive a triplé. "Une culture qui valorise et récompense l’innovation s’est implantée avec succès", conclut Jie Zhang.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Chine : François Hollande inaugure l'école d'ingénieurs « ParisTech-Shanghai Jiao Tong » et Geneviève Fioraso signe 11 accords de partenariat

François Hollande inaugure l'école d'ingénieurs commune entre le PRES ParisTech et l'université Jiao-Tong de Shanghai, dénommée « ParisTech-Shanghai Jiao Tong » (AEF n°205969), vendredi 26 avril 2013, à l'occasion de sa visite d'État en Chine. Quatre écoles de ParisTech sont concernées par la création de cet établissement franco-chinois (Polytechnique, Ensta, Mines et Télécom), qui accueille 62 étudiants chinois dans sa première promotion, pour un cursus de six ans. « Le financement de la structure, qui repose essentiellement sur deux sources, l'université de Shanghai JiaoTong et les frais de scolarité des étudiants chinois, permet d'en assurer la pérennité », précise ParisTech dans un communiqué.

Lire la suiteLire la suite