Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Thales lance une offre pour "la détection, la prévention et la dissuasion d’attaques de navires"

Une offre de services lancée par la société Thales doit permettre la détection, la prévention et la dissuasion d’attaques de navires, pour lutter contre la piraterie, annonce l’entreprise, dans un communiqué daté du mardi 28 octobre 2014. Cette offre, destinée aux compagnies maritimes et aux gardes-côtes, doit permettre "la détection de la menace grâce au radar, l’identification via l’optronique, la dissuasion grâce au phare directionnel et la mise en place de mesures de protection si attaque", précise Thales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Enlèvement de ressortissants à l'étranger, piraterie et terrorisme : les constats et préconisations du Livre blanc

« L'État devra toujours conduire des opérations destinées à protéger des citoyens français menacés à travers le monde. Le plus souvent, lorsqu'elle sera nécessaire, l'évacuation d'urgence concernera également d'autres ressortissants des pays européens ou alliés et elle pourra être partagée entre les pays concernés », affirme le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, publié lundi 29 avril 2013. « Le nombre des ressortissants français voyageant ou résidant à l'étranger ne cesse d'augmenter. Leur sécurité peut être menacée lorsqu'ils se trouvent dans des espaces mal contrôlés, qu'il s'agisse de pays aux structures étatiques défaillantes ou de zones maritimes en proie à la piraterie. Si, entre 2008 et 2012, les attaques visant collectivement une communauté française expatriée ont été rares, en revanche le risque d'enlèvement est devenu structurel dans de nombreux pays. Par ailleurs, nos compatriotes se trouvent régulièrement pris dans des situations exceptionnelles - coup d'État, guerre civile, catastrophe naturelle - qui appellent une action d'urgence. »

Lire la suiteLire la suite