Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Fonds de roulement des universités : environ 1,3 milliard d’euros fin 2013, selon les calculs d’AEF à partir du PAP 2015

Dix-huit universités avaient, fin 2013, un fonds de roulement en dessous du seuil minimal de 30 jours de fonctionnement. C’est ce que révèle le PAP (projet annuel de performances) de la Mires (mission interministérielle "recherche et enseignement supérieur) annexé au PLF 2015 qui présente, pour la première fois, dans un tableau, les fonds de roulement 2013, université par université, ainsi que les moyens notifiés et les budgets globaux exécutés en 2013. Neuf universités avaient un fonds de roulement supérieur à 90 jours de fonctionnement. Au total, il apparaît que les fonds de roulement des universités s’élevaient, à cette date, à environ 1,3 milliard d’euros. AEF, présente dans un graphique, le niveau du FDR par université, et donne les moyennes par types d’établissement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PLF 2015 : le budget de l'enseignement supérieur et de la recherche augmente de 0,16 %

Dépêche mise à jour le 02/10 à 12h30

Le budget 2015 de l’enseignement supérieur et de la recherche augmente de 0,16 % par rapport à 2014, atteignant ainsi 23,05 milliards d’euros, selon le dossier de presse du MENESR, rendu public le 1er octobre 2014. Cette augmentation se traduit par une enveloppe supplémentaire de 45 millions d’euros, ainsi que l’avait annoncé Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le 24 septembre (lire sur AEF). Le ministère prévoit de financer l’équivalent de 1 000 créations d’emplois dans les établissements. Il annonce une hausse de 1,7 % des crédits alloués à la vie étudiante (+42 millions d’euros), qui s’établissent à 2,5 milliards d’euros. Les budgets dédiés à l’enseignement supérieur, soit 12,79 milliards d’euros, et à la recherche (7,76 milliards d’euros) "sont globalement stables".

Lire la suiteLire la suite
Les crédits de fonctionnement Sympa ont diminué de 65 M€ entre 2012 et 2013 (Rapport annuel de performances de la Mires)

La baisse des crédits de fonctionnement répartis par Sympa, entre 2012 et 2013, est chiffrée à 65 M€ dans le rapport annuel de performances 2013 de la Mires (mission recherche et enseignement supérieur) : elle s’explique par la contribution des opérateurs au redressement des comptes publics. Lors de la publication du PLF 2013, cette baisse 2012-2013 était chiffrée à 31,90 M€ : le MESR la décrivait alors comme étant "purement indicative", les moyens des établissements diminuant en raison de la "fongibilité asymétrique" entre crédits de fonctionnement et crédits de masse salariale (lire sur AEF). Le RAP 2013 revient également sur la ventilation des 1 000 emplois. Enfin, tout en appelant à la prudence sur ses chiffres, le MESR indique que les universités présenteraient, à l’issue de l’exercice 2013, "un bénéfice de l’ordre de 202 M€ et un apport au fonds de roulement atteignant 135 M€".

Lire la suiteLire la suite