Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les quotas en STS et IUT "ne suffiront pas" à élever le niveau de qualification (projet de rapport parlementaire)

Dans les STS et IUT, les "quotas" de bacheliers professionnels et technologiques "ne suffiront pas à régler le double problème d'un accès démocratisé aux études supérieures et de l’élévation du niveau de qualification", considère la députée Sandrine Doucet (PS, Gironde), dans son projet de rapport pour avis sur plusieurs programmes de la Mires. Les pourcentages minimaux "commencent à produire leurs effets" mais "restent contestés". Ce "document provisoire" que s'est procuré AEF, axé sur la rénovation des filières courtes de l’enseignement supérieur, propose "trois politiques de long terme" pour compléter cette mesure. Il sera examiné en commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale le 28 octobre 2014. Par ailleurs, le nombre de cadres industriels intermédiaires formés reste "insuffisant". Sont aussi évoqués "les défis" des filières courtes (lire sur AEF)

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
STS : "La valeur ajoutée de la poursuite d’études" des bacheliers professionnels reste "à mieux définir" (IGAENR)

"La réussite des bacheliers professionnels est un enjeu pédagogique considérable pour l’enseignement supérieur", indique un rapport d’inspection générale sur "Les parcours des élèves de la voie professionnelle", daté de décembre 2013 et publié le 24 mars 2014 (1). Les STS (sections de techniciens supérieur) apparaissent comme la meilleure voie de réussite des bacheliers professionnels. Le rapport examine "les effets de la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur d’un nombre croissant de bacheliers professionnels", alors que la loi ESR prévoit des pourcentages minimaux de bacheliers professionnels dans les STS. Il pose la question de "la valeur ajoutée de la poursuite d’études pour ces bacheliers", qui reste "à mieux définir à la fois par l’institution et les milieux professionnels". Le rapport se penche aussi les parcours vers le bac pro en 3 ans et vers le CAP (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite