Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Institut de la ville durable : trois questions à Valérie Lasek, coordinatrice de la mission de préfiguration à l'Anru

Imaginer une structure qui intégrerait tous les acteurs investis dans le développement de "la ville durable", collectivités comme majors du BTP, architectes et organismes de recherche : telle est la mission confiée par Manuel Valls à l'Anru, début octobre 2014. Alors que Roland Peylet s’apprête à remettre au gouvernement, jeudi 30 octobre, son rapport sur la ville durable, fruit de la mission qui lui a été confiée en janvier dernier par Matignon, Valérie Lasek (1) présente à AEF les grandes lignes de la mission de préfiguration de l’institut, dont elle assure la coordination.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
CONFIDENTIEL. Matignon confie à Roland Peylet une mission sur la ville durable

« Le gouvernement souhaite faire de la ville durable le modèle à suivre en matière d'aménagement et d'urbanisme dans la perspective de la transition écologique des territoires. » C'est par ces mots que débute la lettre de mission adressée par Jean-Marc Ayrault à Roland Peylet, le président adjoint de la section des travaux publics du Conseil d'État, le 9 janvier 2014. Le Premier ministre demande notamment à Roland Peylet de « coordonner » les initiatives existantes en matière de ville durable afin de « promouvoir sur la scène internationale le savoir-faire » français. Parmi les objectifs fixés dans cette lettre, dont AEF a eu copie, figurent en particulier la création d'un « institut de la ville durable », « la valorisation de l'offre française à l'exportation » et « la capitalisation des résultats et des données ainsi qu'une véritable évaluation ». Les conclusions sont attendues pour avril 2014.

Lire la suiteLire la suite
Le CGEDD imagine les missions et l'organisation du futur « institut de la ville durable »

Mettre en place, « dans l'immédiat », un « institut de la ville durable » puis désigner un préfigurateur chargé de proposer les modalités de constitution d'une « fondation pour une ville durable » qui s'y substituerait. C'est ce que propose notamment le CGEDD dans son rapport « Implications des services de l'État dans les démarches de développement urbain durable » publié fin octobre 2013. Pour le conseil, « seules des évolutions structurelles, dans le pilotage national, permettront de relancer une dynamique collective » sur le sujet. Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, avait annoncé en septembre la création prochaine d'un tel institut (AEF Habitat et Urbanisme n°182890). Le CGEDD imagine ses missions et son organisation.

Lire la suiteLire la suite