Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Crédit impôt recherche : malgré le dispositif, le "coût du chercheur" augmente en France en 2014 (étude de l'ANRT)

"Dans une tendance mondiale à la stabilité des coûts des chercheurs, les avantages du crédit impôt recherche s’érodent", constate l’ANRT dans la quatrième édition de son étude intitulée "Comparaison internationale sur le cours du chercheur comptabilisé par les groupes bénéficiaires du CIR en 2013", rendue publique mardi 14 octobre 2014. "La France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les pays en rattrapage se renchérissent légèrement", poursuit l’ANRT qui indique que le coût du chercheur en France est passé de 64 à 74 entre 2011 et 2014 (le coût du chercheur est ici exprimé en indice, la valeur 100 correspondant au coût moyen du chercheur Français sans le CIR ni subvention). "Ce renchérissement s’explique par l’effet progressif de la prise en compte des frais de fonctionnement à 50 %", analyse l’association qui rappelle que "sans le CIR, la France serait le pays le plus cher d’Europe".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Crédit impôt recherche : "449 M€ de travaux externalisés à la recherche publique" (chiffres MENESR pour 2012)

"Le nombre de déclarants au CIR a plus que doublé depuis 2007 et a dépassé 20 400 entreprises en 2012", indique le MENESR dans sa publication "le crédit impôt recherche en 2012", publiée jeudi 25 septembre 2014. "Les entreprises ont déclaré 19,2 Md€ de dépenses éligibles pour l’année 2012, générant un crédit impôt recherche de 5,3 Md€", chiffre par ailleurs le ministère. L’étude montre également que "le taux de CIR constaté est d’autant plus faible que l’effectif du bénéficiaire est élevé : le CIR représente 32 % des dépenses éligibles pour les PME et 24 % pour les grandes entreprises de plus de 5 000 salariés". Enfin, "les travaux externalisés par des entreprises à des institutions publiques de recherche comptabilisés dans l’assiette du CIR ont représenté 449 M€, soit une hausse de 159 % par rapport à 2007".

Lire la suiteLire la suite
Sans le crédit impôt recherche, la recherche française serait la plus chère d'Europe (étude de l'ANRT)

« Grâce au CIR (crédit impôt recherche), la France se situe au niveau le plus compétitif en Europe. Cependant, si le dispositif n'existait pas, la France serait le pays le plus cher [en Europe] ». Telle est l'information principale d'une étude de l'ANRT(Association nationale de la recherche et de la technologie) intitulée : « comparaison internationale sur le cours d'un chercheur : CIR, la France redevient compétitive » (1), rendue publique par l'association jeudi 10 novembre 2011. Ainsi, après crédit impôt recherche et subventions, les écarts de coûts par rapport à la France en termes de recherche sont les suivants : Singapour (4 % moins cher qu'en France) ; la Chine (- 35 %) ; l'Inde (- 45 %) et le Maroc (- % 49 %). Parallèlement, par rapport à la France, le coût de la recherche aux États-Unis est supérieur de 80 %. Suivent le Canada (+ 52 %), le Japon (+ 49 %), l'Australie (+ 47 %), la Suède (+ 44 %), la Finlande (+ 38 %), l'Allemagne (+ 37 %), les Pays-Bas (+ 33 %), la Belgique (+ 28 %), l'Italie (+ 24 %) et le Brésil (+ 16 %) (AEF n°228416).

Lire la suiteLire la suite
« Grâce au CIR, le coût de la recherche française est inférieur de 37 % à celui de l'Allemagne » (Laurent Wauquiez à Thalès)

« Sans le crédit impôt recherche, le coût de la recherche en France serait supérieur à celui des autres pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, etc.) alors que grâce à ce dispositif, le coût de la recherche française est inférieur de 37 % à celui de l'Allemagne et de 11 % à celui du Royaume-Uni », déclare Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à l'occasion de sa visite du laboratoire commun Thalès-CEA Lab Vision sur le plateau de Saclay, à Palaiseau (Essonne), mercredi 9 novembre 2011. « J'entends parfois dire que le CIR est justifié pour les PME qui n'investissent pas assez dans la recherche, mais qu'il serait un cadeau fait aux grandes entreprises, qui investiraient de toute façon dans la R&D. C'est faux, il est prouvé que les PME bénéficient du CIR à 70 % », poursuit le ministre. Luc Vigneron, PDG de Thalès, signale à AEF « que le CIR a permis de financer de nombreux équipements de recherche et notamment le laboratoire commun Thalès-CEA ». Par ailleurs, il fait savoir que Thalès « emploie chaque année 200 contrats Cifre dont 70 % sont embauchés à l'issue de leur contrat ».

Lire la suiteLire la suite