Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Science Europe juge "étroite et dépassée" la priorité donnée par Bruxelles au financement compétitif de la recherche

Science Europe s’apprête à remettre en cause le bien-fondé de la première des priorités de l’ERA (Espace européen de la recherche), selon laquelle les financements compétitifs basés sur l’évaluation par les pairs doivent être "au cœur des décisions de financement dans tous les États membres" de l’UE. Dans un document provisoire que s’est procuré AEF et qui doit encore être approuvé par ses membres (52 agences de financement et organismes de recherche européens) d’ici au 20 octobre 2014, l’association juge cette priorité "étroite et dépassée" qui, "par analogie au marché, lie les modèles de financement à l’efficacité". Elle promeut à l’inverse une diversité de modèles de financement public. Cette prise de position intervient alors que les États membres sont invités à élaborer leurs "feuilles de route" pour une mise en œuvre au niveau national des priorités de l’ERA (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement