Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Paris-I : "Un éventuel retour à l’équilibre en 2015 ne signifiera pas la fin des difficultés financières"

Paris-I a enregistré cette année une hausse de 18 % des demandes d’inscription en L1 sur APB et de 27 % en double-licence, avec un record de 53 % d’augmentation des candidatures en droit/économie. "C’est un crève-cœur de ne pas pouvoir accueillir tous ces étudiants, nous ne pouvons pas pousser les murs, mais cela montre l’attractivité de notre établissement", déclare Philippe Boutry, président de Paris-I Panthéon-Sorbonne, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, mardi 23 septembre 2014. Il rappelle en effet qu’avec 2 mètres carrés par étudiant, Paris-I est l’établissement le plus mal doté de France du point de vue immobilier et qu’il souffre d’un sous-financement chronique depuis le passage aux RCE en 2011, cumulant trois déficits consécutifs. Bernard Tallet, vice-président aux moyens de Paris-I, revient en détail sur la situation financière et immobilière de l’université.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
EN BREF. Budget : 4e déficit consécutif pour Paris-I en 2013. La Réunion gèle 28,5 postes en 2014

Hors bibliothèques (1), Paris-I affiche un quatrième budget déficitaire consécutif, indique l'établissement par communiqué le 25 février 2014. Le déficit se réduit passant de -3,3 millions d'euros en 2012 à -1 million d'euros en 2013, mais le bilan demeure « en demi-teinte pour l'université qui continue de demander le soutien de l'État, notamment pour ses loyers. De son côté, l'université de La Réunion espère afficher un résultat 2013 positif. Pour voter son budget 2014 en équilibre, elle annonce que 28,5 emplois seront gelés en 2014, les dépenses de fonctionnement seront réduites de 20 % et les heures complémentaires de 10 %.

Lire la suiteLire la suite
Paris-I présente un budget 2014 en déséquilibre à hauteur d'un million d'euros

« En décidant de transmettre au rectorat, qui doit l'arrêter, un projet de budget en déséquilibre à hauteur d'un million d'euros, le conseil d'administration [de Paris-I] pose un acte fort et attire l'attention de la tutelle ministérielle sur les difficultés de financement du fonctionnement de l'établissement », déclare Philippe Boutry, président de Paris-I, dans un courrier adressé aux personnels le 19 décembre 2013. L'université Paris-I, qui accuse son troisième déficit consécutif, voit son fonds de roulement réduit à zéro, ce qui rend « impossible » tout « programme d'investissements en matière de rénovation du système d'information et de gros entretien des bâtiments », ajoute le président.

Lire la suiteLire la suite
Paris-I : l'objectif de réduction de 10 % du coût de l'offre de formation n'est que « partiellement atteint » (VP Cevu)

« L'objectif de réduction du coût de l'offre de formation de 10 % n'est que partiellement atteint », déclare à AEF Soraya Messai-Bahri, VP Cevu de Paris-I Panthéon-Sorbonne, en novembre 2013. Une situation qui s'explique par le fait que « l'effort budgétaire réalisé par chaque composante varie beaucoup selon le profil de celle-ci », de 12 % en histoire de l'art à 1 % dans en philosophie, par exemple. Dans cette composante, « la pression sur les conditions d'enseignement et d'études était déjà forte », explique Émilien Martin, élu Unef au CA de l'université. En outre, précise Soraya Messai-Bahri, « dans les UFR où les étudiants sont très nombreux, les marges de manœuvre sont limitées. » L'effort budgétaire porte principalement sur les masters et se traduit par la fermeture de cours à faibles effectifs ou une diminution de capacités d'accueil. Paris-I veut aussi financer une plus grande partie des formations par des ressources propres (tarifs des DU, taxe d'apprentissage…)

Lire la suiteLire la suite
Paris-I : le CA vote la réduction de 10 % du coût de l'offre de formation. L'Unef dénonce une rupture du dialogue social

Le CA de Paris-I a adopté à 17 voix pour et 5 contre le plan de réduction du coût de l'offre de formation (entre -6 et -10 % selon les UFR), mercredi 17 juillet 2013. Les élus Unef dénoncent la « rupture du dialogue social », ayant été « empêchés de siéger » du fait de la « délocalisation du CA dans les locaux du rectorat », ce que le président Philippe Boutry dément. Il explique à AEF refuser « la politique du pire prônée par l'Unef », estimant que « l'esprit de responsabilité » dont fait preuve l'université en prenant des décisions difficiles « renforce et crédibilise [sa] position dans la négociation engagée » avec le MESR. Rappelant que le déficit structurel de Paris-I est de 4,5 millions d'euros, Philippe Boutry indique que l'université a besoin du soutien du MESR à hauteur de 2 millions d'euros, pour compenser le coût de ses loyers.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Paris-I : le double déficit « n'est pas lié à la politique indemnitaire » (Bernard Tallet, vice-président aux moyens)
Lire la suite