Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Poste va mettre en œuvre son pacte social en commençant par la formation (Sylvie François, DRH)

"Un investissement sans précédent va être fait en direction des compétences des postiers et pour développer leur employabilité", assure Sylvie François, DRH du groupe La Poste, mardi 23 septembre 2014, lors d’une rencontre avec des journalistes. Il y aura au minimum "80 % des postiers formés chaque année", contre 40 à 50 % ces dernières années, détaille-t-elle. Ces mesures en faveur de la formation faisaient partie des dispositions négociées depuis 4 mois par la direction et les syndicats pour définir un pacte social, pendant du plan stratégique 2015-2020, invalidé par un nombre de signatures insuffisant (lire sur AEF). La DRH affirme que les mesures permettant aux postiers de construire leur avenir professionnel avec La Poste seront déployées, en revanche les mesures financières négociées (comme des évolutions de grille et la création d’une prime) ne seront pas mises en œuvre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Poste : un projet d'accord définit les contreparties sociales au plan stratégique

Un projet d’accord, intitulé "un avenir pour chaque postier" et ouvert à la signature des syndicats jusqu’au 15 septembre 2014, répond à l’objectif de construire un "nouveau pacte social" dans le groupe La Poste à l’horizon 2020. Cet accord porte sur les contreparties sociales du plan stratégique présenté par le PDG Philippe Wahl en janvier (lire sur AEF). Le texte s’inscrit "dans la continuité de l’accord sur la qualité de vie au travail" (lire sur AEF) et intègre "les travaux engagés dans les négociations ouvertes sur l’organisation et les conditions de travail ; le développement professionnel, la formation et la GPEC ; la santé et la sécurité au travail", et "les négociations sur l’encadrement et sur la fonction RH". La Poste s’engage à donner à chaque postier "des perspectives durables d’avenir" dans l’entreprise et "à exclure tout dispositif collectif de départ contraint".

Lire la suiteLire la suite
La Poste : Philippe Wahl présente la nouvelle gouvernance de l'entreprise prévue par le plan stratégique pour 2020

Philippe Wahl, PDG du groupe La Poste, a présenté, jeudi 3 avril 2014, les principes de gouvernance de l’entreprise qu’il met en place pour porter son projet de développement, conformément au calendrier annoncé le 28 janvier lors de la présentation des grands axes du plan stratégique "La Poste 2020 : conquérir l’avenir" (lire sur AEF). "La précédente organisation du groupe datait de 2003. Elle avait alors permis l’organisation du groupe par métiers (courrier, colis, réseau, services financiers) et une responsabilisation accrue des managers opérationnels", détaille La Poste dans un communiqué. Le groupe va désormais s’organiser autour de cinq branches, sous les effets conjugués de la révolution numérique et de la crise économique et financière. Cinq grands projets prioritaires et deux projets stratégiques ont été définis, dont la négociation d’un nouveau pacte social.

Lire la suiteLire la suite