Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi antiterroriste en première lecture

Les députés adoptent en première lecture, jeudi 18 septembre 2014, le projet de loi "renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme". L’Assemblée nationale s’est prononcée "dans le consensus républicain le plus large", salue Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, dans un communiqué. Outre la majorité, les groupes UMP et communiste ont en effet voté en faveur du texte. Au-delà la création de l’interdiction administrative de sortie du territoire pour les personnes soupçonnées de vouloir prendre part à une activité terroriste validée mardi (lire sur AEF), les députés ont notamment validé la création du délit d’entreprise terroriste individuelle en précisant son champ, ainsi que le blocage administratif des sites internet à caractère terroriste. Ils approuvent également l’extension des techniques d’investigation dans le domaine de la criminalité organisée.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Interdiction de sortie du territoire : les députés précisent le premier article du projet de loi antiterroriste

Les députés doivent poursuivre, mercredi 17 septembre 2014 en fin de journée, l’examen du projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme en séance publique. Au cours des deux premiers jours de débats, lundi 15 et mardi 16 septembre, les élus n’ont adopté que l’article 1er du texte, qui crée une interdiction administrative de sortie du territoire pour les individus suspectés de vouloir prendre part à une activité terroriste. Les députés modifient cet article par cinq amendements, dont celui proposé par le gouvernement visant à limiter la durée maximale de cette interdiction à deux ans. Le texte initial prévoyait une reconduction de la mesure de six mois en six mois sans limite de durée. Les députés valident aussi des modifications proposées par l’opposition et le groupe écologiste.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Il était nécessaire d’adapter notre législation antiterroriste" (Louis Caprioli à AEF)
Lire la suite
Projet de loi antiterroriste : les critiques du Syndicat de la magistrature

Le projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme, discuté à l'Assemblée nationale depuis le lundi 15 septembre 2014 (lire sur AEF), instaure "un arsenal pénal toujours plus englobant", donne à l’autorité administrative des "pouvoirs sans cesse plus exorbitants sur les citoyens" et étend des techniques d'enquêtes spécifiques à l'ensemble de la criminalité. Dans une tribune publiée sur Mediapart mercredi 10 septembre 2014, Françoise Martres, présidente du Syndicat de la magistrature, et Laurence Blisson, secrétaire nationale, critiquent un texte qui, selon elles, "participe clairement [du] phénomène d’érosion continue des libertés". "Le projet de loi est placé sous le sceau de l’urgence. Il réduit à portion congrue le débat démocratique déjà suspendu symboliquement par l’invocation de la menace terroriste", déplorent-elles également.

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi antiterroriste : Bernard Cazeneuve appelle à un "consensus républicain" et répond aux critiques

"Il n’est peut-être pas d’autre domaine de l’action publique pour lequel la recherche d’un consensus républicain soit plus nécessaire. Ce consensus renforce notre capacité à lutter contre l’action des groupes terroristes." C’est ce que déclare Bernard Cazeneuve en ouverture de la discussion du projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme à l’Assemblée nationale, lundi 15 septembre 2014. Le texte est "de nature à susciter l’adhésion d’une vaste majorité" de députés, déclare le ministre de l’Intérieur. Ce dernier procède en outre à une "mise au point" sur la nature de certaines dispositions du texte faisant l’objet de critiques.

Lire la suiteLire la suite