Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°486712

Comment l’ergonomie interroge les notions de performance et de qualité du travail (Pierre Falzon, Cnam)

Avant même d’envisager une nouvelle organisation du travail, il convient de s’accorder sur le réel, sur ce qu’est un travail bien fait ou un collectif performant, estime Pierre Falzon, professeur au Cnam, titulaire de la chaire d’ergonomie et neurosciences du travail, à l’occasion d’un colloque organisé par le Cnam et l’Aract Lorraine à Metz, le 11 septembre 2014. Ainsi, "le but [du travail de l’ergonome] n’est pas de supprimer toute difficulté, mais de proposer des difficultés traitables et intéressantes". "Être mis devant des difficultés qu’on est incapable de traiter, par manque de ressources, est évidemment négatif. Mais être confronté à des tâches insipides, sans enjeu, l’est aussi. On apprécie les jeux vidéo, ou les sudokus, parce qu’ils proposent du plaisir par le dépassement, un niveau de challenge acceptable."

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’outil vidéo ou photo au service des conditions de travail et du dialogue social : revue de trois pratiques RH

Filmer le travail permet-il d’agir sur le travail : sa qualité, son organisation, ses évolutions ou sa transmission ? C’est une "question à l’ordre du jour dans beaucoup de milieux professionnels", constate Jean-Yves Bonnefond, chercheur au Cnam. Alors que sept Aract lancent un concours sur "le travail en images" jusqu’à mi-juin 2014, le recours à la vidéo ou à la photo pour observer les salariés à leur poste vient désormais en appui de démarches RH. Avec des visées variées : l’usine Renault de Flins cherche ainsi à améliorer les conditions de travail, le Crédit Agricole à accompagner l’évolution de ses métiers et la PME girondine Adam Pack à identifier et transférer ses savoir-faire. Dans ces trois cas, le dialogue en interne s’en est trouvé globalement renforcé et la réalité des tâches mieux cernée. L’approche y a été bien cadrée, obtenant l’adhésion des équipes - une clé du succès.

Lire la suiteLire la suite
Essilor mise sur l'auto-évaluation pour améliorer les performances de l'entreprise

« Le travail réel est maintenant en perpétuel désajustement avec le travail prescrit », observe Philippe Cuny, directeur ESH (environnement, hygiène et sécurité) des opérations monde chez Essilor. Dans la mesure où « nous ne sommes plus dans une simple économie de production », la « culture de l'auto-évaluation », associée au dialogue au sein des équipes, s'avère nécessaire. Cette approche constitue selon lui un point clef pour améliorer les performances de l'entreprise. Il illustre son propos à travers l'expérience qu'il a vécue à la tête du site de production d'Essilor à Dijon où sont mis en place des outils comme le « dialogue structuré ». Le dialogue structuré impose à toutes les équipes de « s'arrêter chaque jour 15 minutes […] pour échanger autour de l'activité, de la performance et de la façon dont sont traitées les difficultés » rencontrées au cours de leurs 8 heures de travail.

Lire la suiteLire la suite
SNCF : les outils de gestion ne suffisent pas à détecter les compétences implicites de service (D. Collard, chercheur)

Outre les « attitudes de service », qui peuvent être définies par une grille très normée, « il existe des compétences non identifiées qui échappent à nos outils d'évaluation », explique Damien Collard, chercheur au laboratoire d'économie et de gestion à l'université de Bourgogne. Sollicité par la SNCF, Damien Collard a étudié en 2007 « les compétences implicites de service » déployées par les agents, qu'il décrit à l'occasion du colloque sur les compétences non académiques organisé par l'Iredu, le 30 janvier 2013 à Dijon. Son objectif était d'établir si les grilles d'évaluation utilisées par la SNCF, axées sur les attitudes de service, étaient adaptées à la réalité du terrain et à l'objectif visé (améliorer la qualité de service). À l'issue de sa mission, Damien Collard relève qu'il existe des « angles morts » dans les outils de gestion existants, liés notamment à « la complexité de l'activité des agents ».

Lire la suiteLire la suite
« Les modèles d'organisation du travail orientés sur les processus butent sur la réalité du travail » (P. Fotius et M. Degruel, E&P)

« Les modèles d'organisation du travail très orientés sur l'optimisation des processus butent sur la réalité du travail. » C'est le constat que dressent Pascale Fotius et Maud Degruel, d'Entreprise & Personnel, dans une récente étude consacrée à l'organisation du travail (1). Ces tensions entre le travail prescrit et le travail réel génèrent des coûts, tant pour l'individu que pour l'entreprise, que l'étude s'efforce de détecter et de pallier. Pascale Fotius et Maud Degruel reviennent pour AEF sur le contenu de ce travail.

Lire la suiteLire la suite