Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°486323

Deux projets de décrets détaillent la mise en œuvre du droit à une formation qualifiante complémentaire

Les modalités de mise en œuvre du droit à une formation qualifiante complémentaire pour "tous les jeunes sortants du système éducatif sans diplôme" sont détaillées dans deux projets de décrets dont AEF a pris connaissance. Ces textes, qui font suite à la loi sur l’école du 8 juillet 2013, vont être soumis aux commissions spécialisées des écoles, des collèges, et des lycées, le 10 septembre 2014, puis au CNFPTLV le 24 septembre. Ce droit doit permettre aux jeunes de 16 à 25 ans d’acquérir "soit un diplôme, soit un titre ou certificat inscrit au RNCP". Il peut être mobilisé selon trois modalités différentes : en alternance, sous statut de stagiaire de la formation professionnelle ou via un retour en formation initiale. Sa mise en œuvre se fait à l’initiative, et sous le contrôle, d’un membre du SPO et, à l’issue de sa mobilisation, sa durée est indiquée dans le CPF du bénéficiaire.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les régions proposent une ouverture du CPF (Compte personnel de formation) dès l'entrée « dans la vie active »

« L'entrée sur le marché du travail », qui correspondrait à l'ouverture des droits au titre du CPF, n'a pas de « définition juridique stabilisée ». L'ARF (Association des régions de France) propose donc de lui substituer « la notion d'entrée ou d'engagement ‘dans la vie active', mieux partagée dans notre ordre juridique ». Telle est une des propositions de la « contribution de l'ARF en vue de la mise en place d'un CPF » qui sera présentée lors de la deuxième réunion du groupe quadripartite (1), jeudi 24 octobre 2013, parallèlement à la négociation sur la réforme de la formation. Ce document, validé par la Commission formation de l'ARF, formule des propositions sur la définition du fait générateur du CPF et sur les modalités de mise en œuvre du droit à une durée complémentaire de formation qualifiante pour les jeunes sortis sans qualification professionnelle du système scolaire.

Lire la suiteLire la suite
La loi d'orientation et de programmation pour l'école, qui instaure un droit à la formation différée, est publiée au JO

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République, qui crée un droit à la formation pour les élèves ayant achevé leur scolarité obligatoire sans avoir obtenu de qualification (article 14), est publiée au JO du mardi 9 juillet 2013. Elle a été définitivement adoptée par les sénateurs le 25 juin. La loi confie aussi aux régions la définition de la carte régionale des formations professionnelles initiales « après accord du recteur » (article 29), supprime le dispositif d'apprentissage junior et du Dima pour les élèves de moins de 15 ans (article 56) et annule la transformation en GIP des Greta (article 62).

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi sur l'école : les sénateurs adoptent le droit à la poursuite de formation qualifiante

Les sénateurs ont voté, jeudi 23 mai 2013, l'article 8 du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école qui crée un droit à la poursuite de formation pour les élèves ayant achevé leur scolarité obligatoire sans avoir obtenu de qualification. Ce droit prévoit que « tout jeune sortant du système éducatif sans diplôme bénéficie d'une durée complémentaire de formation qualifiante ». Il pourrait représenter le premier étage du CPF (compte personnel de formation) instauré par le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi, et rejoint aussi le principe du « droit à la formation initiale différée » prévu dans le programme de François Hollande durant la campagne présidentielle, et repris dans la « feuille de route sociale » transmise par le gouvernement aux participants de la première conférence sociale, en juillet 2012.

Lire la suiteLire la suite