Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Monique Canto-Sperber démissionne de la présidence de la Comue PSL, qui doit "entrer dans une phase plus impersonnelle"

"PSL doit entrer à présent dans une phase plus institutionnelle, plus impersonnelle aussi de son existence. Ses composantes devront assumer pleinement et sans réserves le modèle institutionnel qui sera présenté dans un peu plus d’un an devant le jury international, tel est l’enjeu du choix d’un président pour la Comue." C’est ce qu’écrit Monique Canto-Sperber, présidente de PSL, dans la lettre de démission qu’elle adresse aux membres du CA de la Comue, le 1er septembre 2014. Sa décision a été prise "bien avant l’été", précise-t-elle à AEF, dans le souci de "responsabiliser les établissements". "PSL est un rêve devenu réalité. Son potentiel est extraordinaire et je n’ai aucun doute sur sa capacité à réussir. Mais pour maximiser ses chances, il lui faut la capacité d’assumer collectivement l’objectif." Monique Canto-Sperber demeure présidente de la FCS, gestionnaire de l’idex.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'Aeres invite le Collège de France à clarifier son positionnement dans PSL. Il ne sera pas membre d'une CUE (S. Haroche)

Pour l'Aeres, le Collège de France devrait articuler « plus clairement » son positionnement dans le PRES PSL et sa vision stratégique. C'est ce que relève l'agence dans un rapport d'évaluation de l'institution daté d'août 2013 qui souligne à ce titre « l'insuffisance du débat interne sur certains enjeux, notamment sur ceux que recouvre son appartenance au PRES PSL ». Serge Haroche, administrateur du Collège, indique dans sa réponse qu'il ne souhaite pas que l'établissement intègre une CUE sous la forme d'un EPSCP car il entend « préserver son identité statutaire », mais réaffirme « son plein engagement dans les projets partagés de la FCS PSL ».

Lire la suiteLire la suite