Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les ministres de la Justice, de l'Intérieur et du Droit des femmes lancent la généralisation du "téléphone grand danger"

Christiane Taubira, ministre de la Justice, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes "ont mené à terme la procédure d’attribution du marché public permettant de déployer sur l’ensemble du territoire le téléphone d’alerte pour les femmes en grand danger, victimes de violences au sein du couple ou de viols". C’est ce qu’indiquent les trois ministères, vendredi 22 août 2014. "Grâce à la mobilisation accrue des moyens des ministères, du fonds interministériel de prévention de la délinquance et le partenariat qui sera recherché avec les collectivités, le gouvernement entend engager dès ce mois de septembre les services de l’État pour mettre en œuvre le déploiement sur le territoire. Plus de 500 seront déployés au service de la protection des femmes victimes de violences."

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"Il reste encore beaucoup à faire pour protéger les femmes contre toutes les formes de violence" (Conseil de l'Europe)

La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique entrera en vigueur le 1er août 2014 et le 1er novembre 2014 pour la France, explique le Conseil de l’Europe, lundi 28 juillet 2014. Ce texte, dit Convention d’Istanbul (lire sur AEF), "oblige les États qui l’ont ratifié à prendre des mesures spécifiques pour lutter contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes, qu’il s’agisse de harcèlement (notamment sexuel), de violence domestique, de mariage forcé ou de mutilations génitales féminines". À cette occasion, l’organisation publie un état des lieux sur la protection des femmes en Europe. "Un long chemin a été parcouru mais il reste encore beaucoup à faire pour protéger les femmes contre toutes les formes de violence fondée sur le genre dans les États membres du Conseil de l’Europe."

Lire la suiteLire la suite
Violences faites aux femmes : le Parlement adopte le texte autorisant la ratification de la convention d'Istanbul

Le projet de loi autorisant la ratification de la convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre les violences à l’égard des femmes et la violence domestique, dite convention d’Istanbul, est définitivement adopté, lundi 5 mai 2014. Les sénateurs ont approuvé le texte, auparavant voté par l’Assemblée nationale. "La convention d’Istanbul d’avril 2011 (lire sur AEF) est un instrument contraignant précieux", explique Thierry Braillard, secrétaire d’État auprès de la ministre des Droits des Femmes, lors de la séance publique. "Elle est fondée sur la stratégie globale des trois 'p' : prévenir, protéger et poursuivre. […] Le seuil de dix ratifications a été franchi, la convention entrera en vigueur en août prochain", ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Violences faites aux femmes : le téléphone portable d'alerte constitue « un énorme progrès » (S. Moisson, TGI de Bobigny)

Le téléphone portable d'alerte permet un « accès [des femmes en danger] à la justice pour les protéger, pour éviter que le pire n'arrive. C'est un énorme progrès », explique Sylvie Moisson, procureure de la République du TGI (tribunal de grande instance) de Bobigny. Elle fait le bilan des quatre ans d'utilisation de ce dispositif dans son département, lundi 9 décembre 2013, lors d'une conférence organisée à Paris par le Conseil de l'Europe avec le ministère des Droits des femmes. Le Conseil de l'Europe dispose d'une Convention sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes, la Convention d'Istanbul. Ce texte « montre le chemin et les protections dont nous avons besoin », indique l'avocate irlandaise Katie Dawson. Elle dénonce les « obstacles » qui subsistent dans l'accès des femmes à la police et la justice.

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement lance un quatrième plan de prévention et de lutte contres les violences faites aux femmes

« Moins d'une victime de violences conjugales sur cinq se déplace à la police ou à la gendarmerie », indique le ministère des Droits des femmes, à l'occasion de la présentation du quatrième plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, vendredi 22 novembre 2013. Il rappelle qu'en 2012, « 148 femmes sont mortes de violences conjugales ». Le plan interministériel « est construit autour de trois priorités » : « aucune violence déclarée ne doit rester sans réponse ; protéger les victimes ; mobiliser l'ensemble de la société ». Il prévoit ainsi des mesures pour « systématiser les réponses à toutes les étapes du parcours des victimes et pour assurer la prise en charge la plus précoce possible, notamment sur les plans sanitaires et judiciaires ». Le budget prévu est de « 66 millions d'euros pour les trois prochaines années ».

Lire la suiteLire la suite