Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

URGENT. L’université de Bordeaux reporte le vote des statuts sur la Comue Aquitaine à l’automne

Dernière à se prononcer sur les statuts de la Comue Aquitaine, l’université de Bordeaux (UBx) n’a finalement pas soumis le texte au vote de son CA jeudi 17 juillet 2014. L’examen est "reculé à l’automne". Manuel Tunon de Lara, son président, ayant reçu mandat hier, "à l’unanimité des administrateurs présents", pour poursuivre le travail autour d’un projet de Comue garantissant à l’établissement d’y conserver son poids, voire un droit de veto. "Puisque tout le monde est d’accord pour dire que l’université de Bordeaux est le cœur du réacteur de cette communauté, il faut mettre la gouvernance en accord avec ce constat", dit Manuel Tunon de Lara. La Comue Aquitaine doit réunir à compter de 2015 les trois universités de la région (UBx, UBM et l’UPPA), l’IPB (Institut polytechnique de Bordeaux), l’IEP et l’école d’agronomie Bordeaux sciences agro.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Comue Aquitaine : incertitudes sur le choix de l'université fusionnée de Bordeaux après quatre premiers votes positifs

L’adoption des statuts de la future Comue Aquitaine par ses 6 membres fondateurs (Université de Bordeaux, UBM, UPPA, Sciences Po Bordeaux, IPB et Bordeaux Sciences Agro) a débuté le 20 juin 2014 avec le vote positif de l’IEP, suivis de ceux, également positifs, de l’UPPA, de l’IPB et de l'UMB ; Bordeaux Sciences Agro votera le 11 juillet. L’incertitude demeure sur le choix que fera l’université fusionnée de Bordeaux le 17 juillet. Lors du CA du PRES-Comue, le 24 juin, les voix se sont en effet partagées entre 8 pour et 8 abstentions – abstentions émanant des représentants de l’université de Bordeaux, du CHU et de personnalités extérieures, selon les informations d’AEF. Le projet reste celui d’une Comue coordinatrice, sans doctorat commun ni compétences transférées, gérant pour l’heure six actions d’intérêt communautaire.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
La Comue Aquitaine sera plus une "communauté de missions que de gestion" (J-M Uhaldeborde, administrateur provisoire)
Lire la suite
Université de Bordeaux : le premier budget, après fusion, réduit de 2,5 M€ les dépenses salariales et de fonctionnement

Le premier budget de l'Université de Bordeaux, issue de la fusion, au 1er janvier, de Bordeaux-I, Bordeaux-Segalen et Bordeaux-IV, entérine le gel de 55,5 emplois (ETP) en 2014 et une baisse de 10 % des dotations allouées en interne. L'université bordelaise ne prévoit pas en revanche de limiter ses projets d'investissement. Manuel Tunon de Lara, son président, se montre attentif aux « résultats du prochain CPER et à son articulation avec l'opération campus » pour la poursuite du schéma directeur immobilier de l'établissement. Voté le 17 janvier dernier, ce budget « de transition et de prudence » s'élève à 528 millions d'euros (Saic compris), dont 329,6 millions d'euros (69 % des dépenses) pour la masse salariale de 5 363 agents. Il sera complété le 25 mars prochain par un budget rectificatif, qui devrait acter un prélèvement sur le fonds de roulement.

Lire la suiteLire la suite
Bordeaux : la fusion des universités officialisée ; le nouvel établissement devient le 3e de France, hors Paris

Le décret du 3 septembre 2013 créant, au 1er janvier 2014, l'Université de Bordeaux, par fusion de Bordeaux-I, Bordeaux-Segalen et Bordeaux-IV, est conforme au projet de décret examiné et rejeté par le Cneser le 15 juillet dernier (AEF n°185445). Publié au Journal officiel le 5 septembre, ce texte entérine deux autres changements : le nouveau nom du PRES bordelais, rebaptisé communauté d'universités et d'établissements d'Aquitaine ; et le transfert, du PRES vers cette nouvelle université de Bordeaux de la gestion de « l'opération campus, du portage des programmes d'investissement d'avenir, et de la coordination des services offerts aux étudiants et de la politique documentaire ». Avec 45 000 étudiants et 5 600 personnels, ce nouvel établissement devient ainsi « la troisième université française (en nombre d'étudiants), hors région parisienne », soulignent ses promoteurs ce 6 septembre.

Lire la suiteLire la suite
La création de la nouvelle université de Bordeaux rejetée par le Cneser

Le projet de décret créant la NUB (nouvelle université de Bordeaux), issue de la fusion de trois des quatre universités du site bordelais (Bordeaux-I, Bordeaux-Segalen et Bordeaux-IV) a été rejeté par le Cneser lundi 15 juillet 2013. L'EPCSCP se substituera à ces trois établissements à compter du 1er janvier 2014. En attendant, sa gouvernance sera assurée par un administrateur provisoire, nommé par le recteur, et une assemblée constitutive provisoire, regroupant les conseils d'administration et les présidents des trois universités actuelles. Les conseils et les directeurs des composantes et des services communs de Bordeaux-I, Bordeaux-Segalen et Bordeaux-IV demeureront en fonction jusqu'à l'installation des nouvelles instances au sein de l'université fusionnée. Le texte consacre aussi le changement de nom et d'attributions du PRES bordelais.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Ukraine : "Pas de menace immédiate pour la sécurité de la centrale" de Zaporijjia, mais "l’heure est grave" selon l’AIEA
Lire la suite

Ville intelligente

Aperçu de la dépêche Aperçu
AEF info publie le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables et son étude d’impact
Lire la suite
L’écart continue de se creuser entre le rythme de l’inflation et celui de l’évolution des salaires de base (Dares)

Selon des données publiées par la Dares le 12 août 2022, l’indice du salaire mensuel de base (SMB) de l’ensemble des salariés progresse de 1,0 % et l’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) de 1,3 % au cours du deuxième trimestre 2022. Sur un an, le SMB augmente de 3 % et le SHBOE de 3,5 %. Ces évolutions sont à mettre en regard de l’inflation, qui atteint 6 % pour les prix à la consommation hors tabac entre fin juin 2021 et fin juin 2022. Ainsi, sur un an et en euros constants, le SMB diminue de 3 % et le SHBOE de 2,5 %.

Par catégorie professionnelle, sur un an, le salaire mensuel de base en euros constants baisse de :

  • 2,3 % pour les employés ;
  • 2,7 % pour les ouvriers ;
  • 3,6 % pour les professions intermédiaires ;
  • 3,7 % pour les cadres.

Lire la suiteLire la suite