Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La SGP est autorisée à investir près de 3,5 milliards d'euros pour le tronçon Noisy-Champs - Saint-Denis Pleyel

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, réuni vendredi 4 juillet 2014, a approuvé l’opération d’investissement du tronçon reliant Noisy-Champs à Saint-Denis Pleyel, des futures lignes 16, 17 Sud, 14 Nord du Grand Paris Express, pour un montant de 3,49 milliards d’euros, fait savoir la SGP. Celle-ci est "ainsi autorisée à engager ce qui constitue la deuxième étape de la mise en œuvre opérationnelle" du réseau de transport, explique-t-elle. "Le conseil de surveillance confirme l’engagement de l’État et des collectivités d’Île-de-France pour mettre en œuvre la feuille de route décidée par le gouvernement le 6 mars 2013 sur le Nouveau Grand Paris des transports", souligne la SGP.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Grand Paris Express : des élus de Seine-Saint-Denis demandent au gouvernement de "tenir ses engagements"

Alors que les travaux de prolongement de la ligne 14, première phase du projet du Grand Paris Express, étaient lancés, mercredi 11 juin 2014, Stéphane Troussel, président (PS) du conseil général de Seine-Saint-Denis, a mis en ligne une tribune intitulée "Ni délai ni rabais", co-signée par plus de 60 élus du département. "Depuis quelques semaines, une incertitude pèse sur les enveloppes financières destinées à la réalisation des projets de transports définis le 6 mars 2013 par le gouvernement, […]", fait valoir Stéphane Troussel. Les signataires appellent "le gouvernement à tenir ses engagements [car] il est absolument impératif que des solutions de financement soient trouvées pour tenir [le] calendrier". Mettant en avant "l’importance des enjeux" que constitue le futur réseau, ils disent ne pouvoir "accepter aucun report, aucune réduction d’ambitions".

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Santé au travail : la proposition de loi sera examinée à l’Assemblée nationale à partir du 9 février

L’examen en commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale de la proposition de loi "pour renforcer la prévention en santé au travail" dont les rapporteures seront Charlotte Parmentier-Lecocq (LREM, Nord) et Carole Grandjean (LREM, Meurthe-et-Moselle), interviendra à partir du 9 février 2021 et se poursuivra le lendemain. L’examen en séance publique est prévu à compter du 15 février. Ce 26 janvier, trois ministres ont été auditionnés - Amélie de Montchalin (transformation et fonction publique), Laurent Pietraszewski (retraites et santé au travail) et Sophie Cluzel (personnes handicapées). Les rapporteures ont également organisé plusieurs tables rondes réunissant les acteurs de la prévention en entreprises (U3P, FAP, Afisst et SNPST), les organisations patronales et syndicales. La Cnil a aussi été auditionnée sur l’utilisation des données de santé à des fins de prévention de la désinsertion professionnelle.

 

Lire la suiteLire la suite