Dépêche n°483221

2 min de lecture

Par Laura Taillandier

Publiée le 26/06/2014 à 18h25

Réformes : seul un personnel sur cinq est en accord avec les choix politiques (Baromètre Unsa-Éducation)

Seulement 21% des personnels se disent en accord avec les choix politiques faits dans leur secteur d'activité, selon un baromètre  établi pour la deuxième année consécutive par l'Unsa-Education et rendu public, jeudi 26 juin 2014. "On observe des éléments contradictoires. Il y a ceux qui se sentent bousculés par les changements par manque de clarté et ceux qui trouvent que les changements ne vont pas assez vite", souligne Laurent Escure, le secrétaire général. Parmi les points négatifs cités figurent le gel du point d'indice, une dégradation des relations hiérarchiques ou encore les rythmes scolaires ; ce dernier sujet est néanmoins beaucoup moins cité qu'en 2013. Seuls 5% des IEN jugent que leurs conditions de travail se sont améliorées cette année contre 16% des IA-IPR. Par ailleurs, Laurent Escure prévient : "arrêter le programme 'ABCD de l'égalité' serait une erreur majeure".

Cette dépêche est réservée à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
À lire aussi
Lire la suite

Le pouvoir d'achat, la carrière et la charge de travail sont les priorités des personnels, selon une enquête de l'Unsa
80 % des personnels de l'Éducation nationale ne sont pas satisfaits de leurs perspectives de carrière, selon une enquête menée par l'Unsa-Éducation et dont les premiers résultats sont rendus publics, lundi 24 juin 2013 (1). 45 % ont répondu « non » et 35 % « plutôt non » à cette question sur leur carrière. Les réponses sont également en majorité négatives sur la question du salaire. 83 % des personnels estiment qu'il n'est pas à la hauteur de leur qualification (54 % de « non » et 29 % de « plutôt non »). Selon cette enquête, les trois priorités des personnels sont le pouvoir d'achat, les perspectives de carrière et la charge de travail. À l'inverse, le temps de travail, l'aménagement du lieu de travail et la santé au travail arrivent en dernière position.
Lire la suite

À découvrir
Lire la suite

Lire la suite

Universités : comment le taux d’encadrement varie-t-il dans chaque université et selon le champ disciplinaire ?

Non seulement chaque titulaire encadre plus d’étudiants en droit, économie et gestion qu’en LSH et en sciences (lire sur AEF info), mais la situation dans ce champ disciplinaire connaît des variations extrêmes, d’une université à l’autre. Le calcul du taux d’encadrement par les titulaires reste difficile, mais l’analyse des données du MESRI permet toutefois de montrer des écarts conséquents. On compte ainsi 7 fois plus d’étudiants par titulaire à Paris-II qu’à Toulouse-II, en droit, économie, gestion. Les ratios se dégradent ces dernières années, globalement, à quelques très rares exceptions.

Lire la suite