Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le rapport "Quelle France dans 10 ans ?" vise 50 % de PME innovantes et 2 % du PIB pour la R&D des entreprises

Il faut "miser davantage sur l’innovation" pour "renouveler les fondements de la croissance", préconise le commissaire général à la stratégie et à la prospective, Jean Pisani-Ferry, dans le rapport "Quelle France dans 10 ans ?" qu’il a remis mercredi 25 juin 2014 au président de la République. Ceci suppose non seulement de "mieux évaluer les dispositifs publics", mais également de "renforcer les écosystèmes territoriaux", notamment autour des métropoles, de "financer le développement des entreprises" et d' "anticiper les transformations liées au numérique". Dans son rapport, France Stratégie (nouveau nom du Commissariat général à la stratégie et à la prospective) fixe trois objectifs chiffrés à atteindre d’ici à 2025 en matière d’innovation : 50 % de PME innovantes, un effort de R&D des entreprises porté à 2 % du PIB et 1 000 ETI (entreprises de taille intermédiaire) supplémentaires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le Conseil d'analyse économique préconise de "réduire et de recentrer le périmètre des pôles de compétitivité"

"Repenser les politiques de compétitivité en les focalisant sur la productivité et l’innovation dans les domaines à haute valeur ajoutée et réduire en conséquence le périmètre des pôles de compétitivité et le recentrer sur les secteurs à haute valeur ajoutée." Telle est l’une des propositions formulées par le CAE (Conseil d’analyse économique) dans une note intitulée "Pas d’industrie, pas d’avenir ?", publiée jeudi 19 juin 2014. Le Conseil recommande par ailleurs de "repenser l’industrie pour ne plus l’assimiler à la production de biens", et "d’adapter le discours politique" à l'objectif de "favoriser les restructurations et le dynamisme technologique". La note revient également sur d’autres sujets comme le crédit impôt recherche, le capital-risque ou la propriété intellectuelle.

Lire la suiteLire la suite
La Commission européenne demande aux États membres de renforcer l'efficacité des dépenses publiques de R&I

"Il est crucial de renforcer l’écosystème de l’innovation à grande échelle et mettre en place les conditions-cadres pour inciter les sociétés d’Europe à innover", estime la Commission européenne dans une communication sur l’innovation en Europe rendue publique mardi 10 juin 2014. Dans cette communication, la Commission invite les États à "cibler les dépenses qui favorisent la croissance, en particulier en R&I" et à mettre en place des réformes "pour augmenter la qualité, l’efficacité et l’impact des dépenses publiques de R&I". Cette communication "fait suite aux recommandations par pays 2014, qui invitaient certains pays membres à réformer leur politique de recherche" (lire sur AEF). Elle est accompagnée d’un rapport sur "l’état de l’Union de l’innovation", "montrant les progrès réalisés par rapport aux 34 engagements pris et soulignant la nécessité d’efforts supplémentaires".

Lire la suiteLire la suite
La crise affecte les politiques d'innovation, qui cherchent à « maximiser leur impact sur la croissance » (perspectives 2012 de l'OCDE)

« La crise économique a affecté les politiques d'innovation à la fois en termes d'objectifs et d'instruments. Toutefois, au lieu de déboucher sur un renouvellement, elle a modifié l'équilibre entre les objectifs et instruments déjà en place, l'idée étant généralement de maximiser leur impact sur la croissance économique et d'économiser des ressources. » C'est ce que relève l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) dans ses « perspectives 2012 » pour la science, la technologie et l'innovation, parues en janvier 2013 dans leur version française (et en septembre en anglais, AEF n°206505) et marquées, cette année encore, par les effets de la crise économique. Pour l'organisation, « le contexte actuel a accentué des tendances déjà à l'oeuvre auparavant : les politiques d'innovation doivent être pertinentes (viser des objectifs économiques ou sociétaux), cohérentes (entre elles et avec les autres politiques) et fédératrices (en termes de champs couverts et d'acteurs concernés) ».

Lire la suiteLire la suite
Second rapport Attali : « les dépenses rentables d'investissement, de R&D et d'enseignement supérieur doivent être préservées »

« L'innovation doit être favorisée et assumée. » Telle est l'une des convictions de la commission pour la libération de la croissance française, présidée par Jacques Attali, président de Planet Finance, qui remet son second rapport à Nicolas Sarkozy, président de la République, vendredi 15 octobre 2010 (AEF n°257832). La commission réaffirme l'objectif de porter à 3 % du PIB l'effort national de R&D à l'horizon 2020, dont 1 % assuré par la dépense publique. Ainsi, bien qu'elle prône une « réduction des dépenses publiques », elle fait une exception pour les « dépenses d'avenir » : « Les dépenses rentables d'investissement, de R&D et d'enseignement supérieur doivent être préservées. »

Lire la suiteLire la suite