Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'écotaxe poids-lourds sera remplacée par un "péage de transit poids-lourds" à compter du 1er janvier 2015

"Un péage de transit poids lourds sera installé sur les axes qui subissent un trafic supérieur à 2 500 poids lourds par jour" à compter du 1er janvier 2015, "selon le principe utilisateur-payeur", annonce Manuel Valls lors d’un déplacement à Trèbes (Aude), dimanche 22 juin 2014. Ce dispositif remplacera l’écotaxe poids lourds, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2014 et a été suspendue fin octobre. Il s’appliquera aux camions de plus de 3,5 tonnes et couvrira 4 000 kilomètres de routes nationales et départementales, contre 15 000 kilomètres prévus dans le précédent dispositif. Il devrait de fait rapporter autour de 500 millions d’euros, contre 850 millions d’euros prévus auparavant et sera présenté dans le projet de loi de finances rectificative, en cours d’examen par les députés. L’État engage une discussion avec la société Écomouv pour une "montée au capital".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Taxe poids lourds : la commission d’enquête du Sénat ne constate aucune irrégularité sur le contrat Écomouv'

La commission d’enquête sénatoriale sur le contrat Écomouv' conclut dans son rapport publié mercredi 28 mai 2014 que le contrat signé entre l’État et le prestataire ne présente aucune irrégularité. "La commission d’enquête n’a relevé aucun problème à ce partenariat public-privé" et "c’était de loin la meilleure offre, la mieux classée, et les conditions d’attribution ont été normales", souligne Marie-Hélène Des Esgaulx (UMP, Gironde), présidente de la commission, lors d’une conférence de presse. Si la conclusion générale du rapport a été votée à l’unanimité, moins l’abstention du groupe communiste, plusieurs divergences se sont fait jour. "Nous nous sommes parfaitement entendues jusqu’à la dernière audition avec la rapporteure", indique Marie-Hélène Des Esgaulx, qui a tenu une conférence de presse distincte de celle de Virginie Klès (PS, Ille-et-Vilaine).

Lire la suiteLire la suite
Écotaxe : la mission d’information préconise "une franchise mensuelle" et "une marche à blanc" du dispositif

La mission d’information sur l’écotaxe poids lourds de l’Assemblée nationale rend son rapport sur le dispositif et préconise treize pistes d’évolution, mercredi 14 mai 2014. Le document propose ainsi d’abandonner le terme d’écotaxe au profit de celui "d'éco-redevance poids lourds", de créer "une franchise mensuelle de l’éco-redevance" et de mettre en place "une marche à blanc" du dispositif pendant "une durée minimale de trois mois". Le rapport écarte les propositions formulées par la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Ségolène Royal, qui proposait de détourner une partie des bénéfices des sociétés d’autoroute ou encore de mettre en place une "vignette" pour les camions étrangers.

Lire la suiteLire la suite
Écotaxe : "Quelle que soit la solution, il n'y aura pas d'accolement des mots écologie, taxe et impôt" (Ségolène Royal)

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, réaffirme sa position sur la taxe poids lourds, à l’occasion d’une audition devant la mission d’information sur l’écotaxe de l’Assemblée nationale, mercredi 30 avril 2014, le lendemain de son audition par la commission d’enquête du Sénat (lire sur AEF). Elle confirme son "objectif principal" d'ici juin : "trouver une solution pour engager les travaux" d’infrastructures de transports et "signer les contrats de plan État-région". Sur ce point, elle réitère son intention d’explorer la piste d’un financement en récupérant "une partie des bénéfices" des sociétés autoroutières, précisant que son conseiller Francis Rol-Tanguy "a commencé à discuter" avec les intéressés sur cette "piste intéressante". La ministre a en outre affirmé vouloir abandonner le terme même d’écotaxe, expliquant que "l’écologie ne doit pas être associée à un impôt".

Lire la suiteLire la suite
L'Afitf adopte son budget initial pour 2014 en l'absence de recettes de l'écotaxe poids lourds

Le conseil d'administration de l'Afitf (Agence de financement des infrastructures de transport de France), qui s'est réuni jeudi 6 février 2014 sous la présidence du député Philippe Duron (PS, Calvados), a adopté son budget initial pour 2014, avec deux mois de retard en raison de la suspension de l'écotaxe poids lourds fin octobre. « La douleur est attenuée » pour les crédits de paiement, selon les termes du secrétaire général de l'agence, Jean-Claude Paravy, grâce à une subvention de l'État de plus de 300 millions d'euros qui préserve les dépenses à hauteur de 1,814 milliard d'euros, contre 1,9 milliard d'euros les années précédentes. En revanche, l'agence revoit ses priorités pour l'année 2014, avec des autorisations d'engagement limitées à 646 millions d'euros, au détriment des contrats de plan État-région et appels à projet de transports collectifs.

Lire la suiteLire la suite