Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

MFP et syndicats formulent 8 propositions en faveur la protection sociale des agents de l’État

Après plus de deux années de travail et à l’approche du renouvellement de la procédure de référencement dans la Fonction publique d’État, la Mutualité fonction publique et les organisations syndicales de fonctionnaires "se positionnent pour la mise en œuvre de dispositifs de référencement qui organisent, sur des critères solidaires, la participation des employeurs de l’État au financement de la complémentaire de leurs agents", indique l'union de mutuelles dans un communiqué jeudi 19 juin 2014. Elles "concluent ensemble à une nécessaire adaptation de l’actuel dispositif réglementaire pour tendre vers plus de cohérence, d’équité et de solidarité". Dans cette perspective, elles rappellent "la pertinence d’inscrire la solidarité au cœur de la protection sociale" des plus de 3,5 millions d’agents de l’État actifs et retraités. Et formulent 8 propositions dans une plaquette rédigée en commun.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Assurance maladie des fonctionnaires : la MFP et cinq organisations syndicales réclament le retrait de la journée de carence

La Mutualité fonction publique et cinq organisations syndicales de fonctionnaires réclament dans un communiqué daté de jeudi 18 octobre 2012, le retrait de la journée de carence dans la fonction publique créé dans la loi de finances pour 2012 (1). Ils interpellent la ministre de la Réforme de l'État de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, en qualifiant cette disposition votée par la précédente majorité (UMP et Nouveau centre) de mesure « injuste, nuisible, inéquitable, insidieuse et stigmatisante » qui a été décidée « sans dialogue social et malgré l'opposition des sénateurs » (2). La MFP et les syndicats assurent que l'équité privé-public visée « n'est pas rétablie puisque plus des deux tiers des salariés du privé en arrêt maladie bénéficient de la prise en charge intégrale de leurs trois jours de carence grâce aux conventions collectives ou aux accords d'entreprises ». Ils soulignent que la mesure « pèse doublement sur les fonctionnaires dont les rémunérations ont été gelées et dont la protection sociale n'est financée que très faiblement par l'État employeur. ». La MFP qui rappelle qu'elle « se mobilise » depuis un an contre cette mesure « espère obtenir gain de cause » avec les organisations syndicales dans le cadre de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale, qui débute en séance publique à partir du lundi 22 octobre 2012 à l'Assemblée nationale, et du projet de loi de finances dont l'examen en séance publique a débuté ce mardi 16 octobre 2012.

Lire la suiteLire la suite